Sécurité routière : Un airbag tendance pour cycliste a été mis au point

NOUVEAUTÉ Il faut soixante millisecondes aux capteurs du dispositif pour envoyer les informations détectées

20 Minutes avec agence

— 

Un vélo. Illustration.
Un vélo. Illustration. — Roland Steinmann - PixaBay

Urban Circus et Helite se sont associés pour mettre au point une veste de sécurité pour cyclistes équipée d'un système d'airbag connecté. Le produit conçu par le créateur de vêtements pensés pour les adeptes du vélo et le spécialiste de l'airbag pour les deux-roues et les cavaliers est étanche. Il comporte de nombreuses zones réfléchissantes et est commercialisé au prix de 700 euros, précise BFMTV.

Le gilet a été pensé pour protéger le thorax, la colonne vertébrale et le bas du dos, c'est-à-dire les zones les plus vulnérables en cas d'accident. Helite a en effet noté que parmi les personnes grièvement blessées lors d'un accident de vélo, 40 % étaient touchées au thorax et 25 % au niveau du dos. Pour protéger ces parties du corps, l'entreprise a développé un dispositif sans fil capable de percevoir qu'un accident est en train de se produire.

Des détecteurs de mouvements

Cette innovation repose sur des détecteurs de mouvements reliés entre eux. L'un d'entre eux, optionnel, doit être fixé au vélo et l'autre est intégré dans la veste. Si une éjection ou un choc particulièrement intenses sont enregistrés, un processus se met en marche quasi-instantanément. Les capteurs mettent, en effet, soixante millisecondes à envoyer les données. 80 millisecondes après réception de ces dernières, les airbags du gilet se gonflent.

Le cycliste se retrouve donc déjà entouré de protections quand il retombe au sol. Le système fonctionne aussi sans le capteur placé sur le vélo mais son déclenchement est alors un peu plus lent. L'airbag est réutilisable en installant une nouvelle cartouche de gaz après tout gonflage, comme le montre la vidéo de présentation du produit, qui insiste également sur la facilité d'utilisation.

Deux millions de Français se déplacent à vélo et 184 personnes sont décédées sur leur bicyclette en 2019, contre 182 l'an dernier. Près de 4.500 accidents impliquant des deux-roues non-motorisés ont été recensés en 2020.