Angers : Comment le parc Terra Botanica est parvenu à se relancer en séduisant les familles

TOURISME Le parc à thème angevin consacré à l’univers du végétal rouvre ses portes dès ce mercredi. Il dévoile pour l’occasion une extension axée sur le ludique

Frédéric Brenon
— 
Les Mystères de la forêt, extension et nouveauté de 2021 à Terra Botanica.
Les Mystères de la forêt, extension et nouveauté de 2021 à Terra Botanica. — V.Ripaud/Skillvalley
  • Ouvert en 2010 à Angers, Terra Botanica est le seul parc à thème européen consacré à l’univers du végétal.
  • Il a connu des débuts difficiles jusqu’à frôler le dépôt de bilan. Un changement de stratégie a permis de relancer la fréquentation.
  • Constitué de filets et passerelles au milieu des arbres, le parcours Les Mystères de la Forêt est la grande nouveauté 2021.

C’est l’un des rares parcs à thème français autorisés à rouvrir dès ce mercredi. Il faut dire que Terra Botanica se découvre, comme les zoos, essentiellement en plein air. C’est d’ailleurs sa spécificité :  créé il y a 12 ans à  Angers, ce site de loisirs de 20 hectares est entièrement consacré à l’univers du végétal et à la biodiversité. Végétation luxuriante, jardins exotiques, bassins aquatiques, serres géantes… Le vert est partout et invite au contemplatif et à l’étonnement.

Pour autant, malgré la présence d’animations ludiques (cinéma dynamique, coque de noix volante, jeux…), Terra Botanica a connu des débuts chaotiques jusqu’à risquer le dépôt de bilan faute de fréquentation suffisante (138.000 visiteurs en 2014). La reconquête est passée par un renfort de communication et, surtout, l'ajout d'attractions et de spectacles capables de séduire les familles.

« Découvertes et amusement »

« On est un parc de découvertes, de détente, mais aussi d’amusement. Le végétal ce n’est pas que l’horticulture, l’ornement, c’est aussi un rapport à la nature et à la biodiversité, insiste Pierre Watrelot, directeur. A travers ce positionnement, on veut toucher des jeunes familles avec enfants. » Une stratégie payante qu’il espère amplifier cette saison avec une nouveauté de 7.000 m2 : Les Mystères de la Forêt, un parcours de filets suspendus et de passerelles surveillées par trois géants en bois.

Les visiteurs de Terra Botanica peuvent monter dans le plus gros ballon à gaz du monde.
Les visiteurs de Terra Botanica peuvent monter dans le plus gros ballon à gaz du monde. - V.Ripaud/Skillvalley

« C’est notre première extension depuis l’ouverture du parc, s’enthousiasme Pierre Watrelot. Il y aura une zone acrobatique, une autre plus zen offrant un large point de vue. Il y a des passages faciles d’accès, d’autres un peu plus vertigineux pour des sensations. C’est aussi un lieu de médiation puisque les géants racontent de véritables histoires. Ce carrefour du ludique et du pédagogique a du sens. »

« Aller chercher des visiteurs un peu plus loin »

En 2019, le parc angevin avait battu son record de fréquentation (334.00 visites). Et l’été 2020 avait été « encore plus fort » malgré la situation sanitaire. Qu’en sera-t-il cette année ? « J’ai la conviction que la période estivale sera bonne, pronostique Pierre Watrelot. On observe déjà une remontée en flèche de nos réservations. Les scolaires vont revenir. On est sur un site aéré, avec peu de files d’attente. On tient à préserver cette sérénité. »

Pour l’heure, 60 % des visiteurs viennent de la région Pays-de-la-Loire. « On a pour objectif d’aller chercher des visiteurs un peu plus loin, confie Pierre Watrelot. C’est pour ça qu’on se renouvelle, qu’on a d’autres projets d’investissements. Il y a dix ans, ce parc à thème était un ovni. Aujourd’hui, on bénéficie de l’intérêt retrouvé pour l’environnement, du besoin de synchronisation avec la nature. On a trouvé notre place. »

Terra Botanica emploie 50 salariés permanents et une centaine de saisonniers à Angers.