Ecologie : Non, Greta Thunberg n’est pas la « militante la mieux payée en 2021 »

FAKE OFF Plusieurs internautes affirment sur Twitter que la militante pour le climat aurait engrangé des revenus de près de 46 millions d’euros. L’affirmation provient en réalité d’un site parodique

Tom Hollmann

— 

Greta Thunberg après une rencontre avec Angela Merkel à Berlin en août 2020
Greta Thunberg après une rencontre avec Angela Merkel à Berlin en août 2020 — Markus Schreiber/AP/SIPA
  • Au cours des derniers jours, plusieurs publications sur Twitter ont affirmé que la militante écologiste suédoise Greta Thunberg aurait gagné près 46 millions d’euros en 2021.
  • L’affirmation provient en réalité d’un site parodique appelé « Mediamass ». Ce dernier propose « une critique des médias par la caricature » en se moquant allégrement des codes de la presse people.
  • Les revenus dégagés par Greta Thunberg sont, via sa fondation, reversés pour « promouvoir la durabilité écologique, climatique et sociale, ainsi que la santé mentale ».

Le militantismeécologique, un filon qui rapporte ? D’après plusieurs publications virales sur les réseaux sociaux, Greta Thunberg, la jeune militante suédoise à l’origine du mouvement international « Friday for Future », dégagerait de juteux revenus de son activisme en faveur du climat.

D'après cette publication sur Twitter, les revenus de la militante Greta Thunberg seraient estimés à 46 millions d'euros en 2021 -- Capture d'écran
D'après cette publication sur Twitter, les revenus de la militante Greta Thunberg seraient estimés à 46 millions d'euros en 2021 -- Capture d'écran - T.H.

« Greta Thunberg, 18 ans, dominerait le classement des militants les mieux payés de 2021 avec des revenus estimés à près de 46 millions d’euros », écrit ainsi un internaute sur Twitter, sans citer la moindre source. De quoi faire réagir d’autres utilisateurs, qui dénoncent une nouvelle « à gerber » et accusent la jeune femme de n’être qu’une sombre escroquerie.

FAKE OFF

L’utilisateur que nous citons plus haut n’est pas le seul à avoir partagé cette information sur Twitter. D’autres publications ont repris le même verbatim, tout en renvoyant cette fois vers un article du site français Mediamass. Dans une publication mise à jour pour la dernière fois le 17 mai, ce dernier présente Greta Thunberg « comme la mieux payée du monde en 2021 », et explique qu’elle aurait amassé 46 millions d’euros entre les mois « d’avril 2020 et avril 2021 », selon un classement établi par le magazine People With Money.

Mediamass est une caricature

Sauf que Mediamass est un site parodique, et que People with money n’a jamais existé. Ecrit en lettres rouges au sein de l'article, un « correctif » indique qu’il « semblerait que cette rumeur soit fausse ». Une mention qui figure sur la quasi-totalité des publications de Mediamass. En cliquant sur le lien « en savoir plus », le site renvoie vers un onglet dans lequel il présente sa ligne éditoriale et explique qu’il est une « critique des médias par la caricature ».

« Le principe est de sélectionner des articles classiques et récurrents, représentatifs de la presse people, et de les proposer pour les milliers de personnalités présentes dans notre banque de données, indique Mediamass. L’aspect réaliste des articles – puisqu'ayant réellement été publiés pour une célébrité – rend l’ensemble d’autant plus ridicule. »

« Booba : Le rappeur français le mieux payé de 2021 », « Eric Zemmour : le journaliste français le mieux payé de 2021 »… Nombreuses sont les personnalités publiques qui figurent sur le site parodique. En 2014, Le Figaro économie s'était fait avoir par Mediamass, qui avait repéré une mention à son magazine fictif People with money dans un article consacré à la fortune de Pharell Williams.

Concernant Greta Thunberg, ce n’est pas la première fois que des rumeurs courent sur les revenus de la jeune militante. Lors de l’annonce de la création de sa fondation, en janvier 2020, elle assurait que les bénéfices dégagés de ses activités (droits d’auteur, donations, prix, etc) étaient gérés en « toute transparence » via cette structure et utilisés pour « promouvoir la durabilité écologique, climatique et sociale, ainsi que la santé mentale. »

A titre d'exemple, la Fondation Greta Thunberg a donné il y a quelques semaines quelque 100.000 euros en faveur d'une meilleure répartition des vaccins contre le Covid-19, a rapporté Reuters.