Coronavirus : Jean Castex appelle les Français à « tenir » avant l’arrivée de « beaucoup de doses en juin »

VACCINATION En déplacement dans un centre de vaccination, le Premier ministre a aussi incité les vacanciers « à se faire vacciner sur leur lieu de villégiature »

20 Minutes avec AFP

— 

Jean Castex en visite dans un centre de vaccination à Nanterre, le 8 mai 2021 (photo d'illustration)
Jean Castex en visite dans un centre de vaccination à Nanterre, le 8 mai 2021 (photo d'illustration) — ELIOT BLONDET-POOL/SIPA

Pour le Premier ministre, le bout du tunnel se rapproche. En déplacement dans un centre de vaccination d’Auch (Gers), Jean Castex a incité ce vendredi les Français à « tenir » sur le front sanitaire avant l’arrivée de « beaucoup de doses en juin » et le franchissement imminent du seuil des 20 millions de vaccinés. « Il faut tenir, on va avoir beaucoup de doses en juin, donc de nouveaux centres », a souligné le chef du gouvernement, lors de la première étape de son déplacement dans son département natal.

« Que les gens n’hésitent pas à se faire vacciner sur leur lieu de villégiature », a également insisté le Premier ministre, alors que mardi, le ministère de la Santé invitait les Français à « s’adapter » cet été, en s’efforçant de rendre compatibles leurs dates de départ en vacances et leurs rendez-vous de vaccination contre le Covid-19.

Continuer le dépistage

« Plus le taux d’incidence est bas, plus le dépistage est efficace. Donc il faut d’autant plus continuer », s’est également réjoui le chef du gouvernement, alors que l’ensemble des indicateurs épidémiologiques sont à la baisse depuis le début du mois.

Jean Castex, qui est accompagné dans le Gers du ministre de l’agriculture Julien Denormandie, doit se rendre ensuite en matinée sur un chantier d’élargissement de la nationale RN 124 à Gimont. Dans l’après-midi, il doit rendre visite à des agriculteurs dans une exploitation à Sainte-Christie, avant d’inaugurer d’une plaque en l’honneur de son grand-père Marc, dans sa ville natale de Vic-Fezensac.