Royaume-Uni : Le gouvernement veut « limiter le commerce » de foie gras

CRUAUTÉ ANIMALE Cette mesure serait prise dans le cadre d’une loi sur le bien-être animal voulue par Boris Johnson

20 Minutes avec agences

— 

Un étal de foie gras. Illustration.
Un étal de foie gras. Illustration. — Michel Gile - Sipa

Le gouvernement britannique a annoncé ce mardi qu’il envisageait de « limiter le commerce » de foie gras dans le pays. C’est la France qui est le premier producteur et exportateur mondial de ce produit issu du gavage d’oies et de canards.

C’est le Premier ministre britannique qui a dévoilé cette ambition en présentant son programme législatif au Parlement pour l’année à venir, lors du traditionnel discours du trône lu par la reine Elisabeth II. Boris Johnson a expliqué vouloir donner la « priorité » au « redressement » du Royaume-Uni après la pandémie de Covid-19.

Une loi pour mieux protéger les animaux

Il s’agit pour lui de soutenir la reprise économique et l’emploi et de lutter contre la criminalité. Une loi sur le bien-être animal est aussi prévue. Celle-ci envisage des « mesures supplémentaires pour limiter le commerce et la vente de foie gras » dans ce pays qui chérit les animaux domestiques.

Un porte-parole du gouvernement a précisé que cette question serait examinée « très attentivement ». Carrie Symonds, la fiancée de Boris Johnson, est très impliquée dans la cause animale. Cette future loi vise aussi à interdire les exportations d’animaux vivants pour être engraissés ou abattus, ainsi que l’importation de trophées de chasse provenant d’animaux en danger.