Déconfinement à Marseille: La ville autorise les terrasses éphémères sur l'espace public durant tout l'été

ECONOMIE A partir du 19 mai et jusqu’au 30 septembre, les bars, cafés et restaurants peuvent installer gratuitement des terrasses en s’engageant à respecter une charte

C.D.

— 

La terrasse d'un restaurant à Marseille.
La terrasse d'un restaurant à Marseille. — Fabien Dupoux

La ville de Marseille autorise les bars, cafés et restaurants à installer de nouvelles terrasses provisoires pour leur réouverture prévue le 19 mai, et jusqu’au 30 septembre prochain inclus. Les professionnels pourront ainsi étendre ou créer des terrasses sur simple déclaration en ligne, et cela gratuitement. Ils doivent toutefois s’engager sur une charte de bonne utilisation, notamment sur le respect des gestes barrières et de distanciation physique et sur le respect des riverains.

Pour les établissements qui possèdent déjà une autorisation de terrasse, il sera possible de doubler sa superficie pour permettre une distanciation entre les tables. Pour ceux qui n’ont pas de terrasse, des tables et chaises pourront exceptionnellement être installées sur l’espace public, y compris sur des places de stationnement. 

Jusqu'à 23 heures (après levée du couvre-feu) pour les nouvelles terrasses

Les horaires d’exploitation ne changent pas pour les bars, cafés et restaurants qui ont déjà une autorisation de terrasse. «Si après 23 h, l’extension génère des nuisances sonores manifestement excessives, et des plaintes de riverains, l’extension pourra être réduite ou supprimée», précise toutefois la mairie dans un communiqué. 

Pour les autres établissements, les terrasses éphémères pourront accueillir du public de 8 heures jusqu’à l’heure du couvre-feu, et après la fin des restrictions, jusqu’à 23h maximum.

Une adresse mail a été créée pour signaler «toute nuisance manifestement excessive liée à ces extensions de terrasses éphémères» : signalement-terrasse@marseille.fr.