Coronavirus en Ille-et-Vilaine : La consommation d’alcool sur les plages de nouveau interdite

RESTRICTIONS Le préfet a pris un nouvel arrêté qui sera en vigueur jusqu’au 31 mai inclus

Jérôme Gicquel

— 

La plage du Sillon à Saint-Malo.
La plage du Sillon à Saint-Malo. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

Pour l’apéro sur la plage, il va encore falloir patienter. Le préfet d’Ille-et-Vilaine redoute en effet que le littoral se transforme en lieu de fête pour les ponts de l’Ascension et de la Pentecôte. Pour calmer les envies de « bamboche », il vient de prendre un arrêté pour interdire la consommation d’alcool sur les plages, digues et promenades du littoral d’Ille-et-Vilaine. La mesure, déjà prise lors du week-end de Pâques, sera en vigueur de 6 heures à 19 heures jusqu’au 31 mai inclus.

Tout contrevenant encourt une amende forfaitaire de 135 euros et « une contravention de 1.500 euros à 3.000 euros en cas de récidive dans les quinze jours » précise la préfecture dans un communiqué. La sanction peut même être portée à « six mois d’emprisonnement et 3.750 euros d’amende assortis de la peine complémentaire de travail d’intérêt général en cas de violation à plus de trois reprises dans un délai de trente jours ».

Pour justifier sa décision, le préfet d’Ille-et-Vilaine évoque la situation épidémiologique dans le département « où le taux d’incidence atteignait encore 162,3 cas pour 100.000 habitants » vendredi.