Coronavirus : La lente décrue se poursuit à l'hôpital, 5.000 patients en réa

EPIDEMIE Les services de soins critiques accueillent une centaine de patients en moins ce samedi

20 Minutes avec AFP

— 

Dans une unité Covid-19 à Cagnes-sur-Mer, en mars 2021 (photo d'illustration)
Dans une unité Covid-19 à Cagnes-sur-Mer, en mars 2021 (photo d'illustration) — SYSPEO/SIPA

Le nombre de malades du Covid-19 dans les services de réanimation continue de reculer lentement, tout comme celui de l’ensemble des patients hospitalisés, selon les chiffres de Santé publique France. Ce samedi, les services de soins critiques (qui rassemblent réanimation, soins intensifs et surveillance continue) accueillaient 5.005 patients, contre 5.106 vendredi.

Cet indicateur, surveillé de très près par les autorités sanitaires, s’éloigne doucement de la barre des 6.000 malades dépassée le 26 avril, et du pic alarmant de la première vague du printemps 2020 (environ 7.000 patients). En 24 heures, 191 nouveaux patients atteints de formes graves du Covid-19 ont été admis dans les services de réanimation, contre 269 la veille.

Cette tendance à la baisse s’observe aussi sur l’ensemble des hospitalisations, avec un total de patients Covid-19 s’élevant à 25.800, contre 26.331 vendredi. Sur 24 heures, 844 malades ont été admis dans les hôpitaux ce samedi, contre 1.140 la veille.

La maladie a emporté 176 personnes à l’hôpital dans les dernières 24 heures, contre 227 vendredi. Les chiffres des nouvelles contaminations et des vaccinations n’étaient pas encore disponibles en fin d’après-midi.

Les contaminsations toujours nombreuses, le taux de positivité en baisse

Le nombre de contaminations reste élevé, avec 20.745 nouveaux cas enregistrés en 24 heures. Le taux de positivité sur les sept derniers jours consolidé à J-3, qui mesure la proportion de cas positifs par rapport au nombre de personnes testées, est en baisse à 6,2 % samedi, contre 6,5 % vendredi.

Sur le front des vaccins, au moins 17.650.812 personnes ont reçu au moins une injection, et au moins 7.711.885 sont complètement vaccinées avec deux doses (soit 11,5 % de la population totale et 14,7 % de la population majeure), selon la direction générale de la santé (DGS). Ces statistiques, précise-t-elle, sont « incomplètes et largement sous-estimées » en raison d’un problème technique ayant empêché la saisie des données de vaccination « pendant plus de quatre heures ce samedi », entre « 12h30 et 16h55 ».

« Le rattrapage de ces données » sera « assuré par les centres de vaccination ainsi que par les professionnels de santé libéraux dans les cabinets et les pharmacies dans les meilleurs délais », a ajouté la DGS.