Corse : Un militaire ligoté et pris pour cible par des tirs d’avion de chasse pour son bizutage

ARMEE Un militaire a déposé plainte après avoir été ligoté à une cible pendant que des avions de chasse effectuaient des tirs réels sur la base de Solenzara en Corse

20 Minutes avec AFP

— 

La base militaire de Solenzara en Corse.
La base militaire de Solenzara en Corse. — Francois Mori/AP/SIPA

Un bizutage en enfer. Ligoté à une cible, un sac sur la tête, pendant que des avions de chasse effectuaient des tirs réels, un militaire dénonce le bizutage traumatisant qu’il a subi en Corse, a-t-on appris auprès de ses avocats, confirmant une information du quotidien La Provence.

« Le chef d’état-major de l’armée de l’air et de l’espace a diligenté une enquête de commandement pour faire toute la lumière sur les faits portés à sa connaissance » datant de mai 2019, a réagi le porte-parole de l’armée de l’air, le colonel Stéphane Spet. « Des sanctions fermes » ont été prononcées contre les responsables, a-t-il ajouté sans en préciser la nature.

Plainte auprès du tribunal de Marseille

« L’armée de l’air condamne toute activité de nature à porter atteinte à l’intégrité, physique comme psychologique, de son personnel » et se tient à disposition de la justice, a-t-il ajouté.

Le jeune homme a porté plainte auprès du tribunal de Marseille « dans le milieu de la semaine » a indiqué un de ses avocats, Me Frédéric Berna. Contacté par l’AFP, le parquet de Marseille n’était pas en mesure de confirmer ni d’infirmer la réception de cette plainte. Affecté à Orange (Vaucluse), le pilote avait été emmené à Solenzara (Corse-du-Sud) en avion le 27 mars 2019, « pour le bizuter exprès », selon Me Berna.