Coronavirus en Lozère : Le port du masque n’est plus obligatoire en extérieur dans le département

EPIDEMIE Mais les gestes barrières, eux, restent en vigueur

N.B.

— 

Un panneau indiquant l'obligation du port du masque, à Montpellier (illustration).
Un panneau indiquant l'obligation du port du masque, à Montpellier (illustration). — N. Bonzom / Maxele Presse

L’arrêté, qui imposait le port du masque en extérieur dans les huit communes les plus importantes de Lozère, n’a pas été prolongé, le 30 avril dernier, en raison de « l’amélioration de la situation sanitaire », a appris 20 Minutes ce vendredi auprès des services de la préfecture. Hors des villes, le masque n’était pas obligatoire.

La préfecture de Lozère rappelle toutefois ce vendredi « que dans toutes les situations, les gestes barrières doivent être appliqués. Le port du masque, le lavage de mains, le strict respect de la distanciation sociale, permettent de freiner la propagation du virus et de limiter ses conséquences sur la vie économique, sociale et culturelle ».

Ainsi, si le port du masque n’est plus obligatoire en Lozère, ce n’est le cas que lorsque l’on est seul et en extérieur. Il est par ailleurs toujours obligatoire sur les marchés en extérieur et à moins de 20 mètres des établissements scolaires.

« Je fais confiance », dit la préfète

« J’en appelle quand même au bon sens, confie Valérie Hatsch, la préfète de Lozère, à France Bleu Gard Lozère. On rappelle qu’à six personnes, il faut porter un masque. Mais c’est sûr que lorsqu’on est tout seul dans la rue, c’est quand même plus agréable de se promener sans masque, on est tous d’accord. J’espère que je ne serai pas amenée à durcir cette position. Je fais confiance aux Lozériennes et aux Lozériens. Certains continuent à porter un masque, et je m’en réjouis. »

Jeudi, en Lozère, le taux d’incidence du Covid-19 était de 166 cas sur sept jours pour 100.000 habitants, contre une moyenne de 215 en France.