Marseille: On a testé « Punaizo », le jeu de société pour apprendre à se protéger des punaises de lit

SANTE L’ARS Paca diffuse auprès de ses partenaires 500 exemplaires de ce jeu pédagogique imaginé par une association marseillaise

Caroline Delabroy

— 

Le jeu PunaiZo pour se protéger contres les punaises de lit a été créé par l'association Didac'Ressources à Marseille
Le jeu PunaiZo pour se protéger contres les punaises de lit a été créé par l'association Didac'Ressources à Marseille — C.Delabroy/20 Minutes
  • L’association Didac’Ressources basée à Marseille a imaginé un jeu pour apprendre les bons gestes pour se débarrasser des punaises de lit.
  • L’initiative est soutenue par la Fondation Abbé Pierre et l’ARS Paca, qui diffuse le jeu au sein de son réseau partenaire.

Dix pions punaises par joueur, six cartes tirées au sort, et c’est parti pour une partie de « Punaizo » dans les locaux de l’association Didac’Ressources à Marseille, à l’origine du jeu de société. « Le but de la partie : éliminer, avant les autres joueurs, toutes les punaises de lit et leurs œufs », explique Sophie Etienne, déléguée générale de l’association. Bonne pioche avec l’arme ultime naturelle, le vaporetto, qui permet de tuer huit punaises grâce à sa vapeur efficace contre tous les stades de punaises de lit. Mieux que les cartes « sèche-linge » (tue 5 punaises) ou « terre de Diatomée » (tue 2 punaises), qui empêche les punaises de passer d’une pièce à l’autre.

On s’empresse de jouer la carte… sauf qu’à la fin du premier tour, pof, chaque punaise pond un œuf. Comme dans la vraie vie, la bestiole se multiplie à vitesse grand V. « La mécanique du jeu est en elle-même pédagogique », commente Florent Houdmon, directeur régional de la Fondation Abbé Pierre qui, avec l’ARS Paca, a financé ce jeu « parce que c’est une évidence ». « Il n’y a pas de semaine où on n’a pas des ménages en détresse qui viennent nous voir, c’est quelque chose qui peut rendre fou », raconte-t-il, rappelant que le phénomène touche les « palaces comme les plus pauvres ».

Le jeu PunaiZo pour se protéger contres les punaises de lit a été créé par l'association Didac'Ressources à Marseille
Le jeu PunaiZo pour se protéger contres les punaises de lit a été créé par l'association Didac'Ressources à Marseille - C.Delabroy/20 Minutes

Entre 210 et 400 euros la solution chimique

Au second tour de table, on abat la carte « spécialiste » pensant jouer là un fameux joker. Elle tue certes les punaises, mais pas les œufs. « Il faudra traiter la maison au minimum deux fois, à environ deux semaines d’intervalle, pour supprimer également les œufs », dit Sophie Etienne, temporisant notre enthousiasme. Sans compter que la solution coûte cher : entre 210 et 400 euros (la question fait partie du quiz final).

« Il faut savoir qu’on peut lutter contre les punaises de façon simple, avec des traitements peu coûteux et en s’y prenant tôt », embraye Carine Floch, chargée de mission santé environnement à l’ARS Paca, qui éclaire aussi pour nous les cartes « sabotages » du jeu. Comme celle du « matelas infesté » que l’on pose dans la rue, sans écrire dessus qu’il contient des punaises. En donnant cette carte à un joueur, on lui donne aussi cinq punaises…

« On a été séduits par l’approche à la fois ludique et pédagogique de cet outil pour lutter contre les punaises de lit », continue Carine Floch. L’agence régionale de santé a fait parvenir 500 exemplaires du jeu à ses structures partenaires pour sensibiliser un large public. « Punaizo » est aussi vendu directement en ligne par l’association, au prix quasi coûtant de 20 euros.