Coronavirus : Comment organisez-vous votre enterrement de vie de jeune fille ou de garçon malgré les restrictions ?

VOUS TEMOIGNEZ A cause des restrictions sanitaires liées à la pandémie, organiser un enterrement de vie de jeune fille ou de garçon peut tourner au casse-tête

A.B.

— 

Il faut faire preuve d'inventivité pour organiser un enterrement de vie de jeune fille ou de garçon en temps de pandémie et de restrictions sanitaires.
Il faut faire preuve d'inventivité pour organiser un enterrement de vie de jeune fille ou de garçon en temps de pandémie et de restrictions sanitaires. — ColdwellPro / Pixabay

Ça y est ! Après plus d’un an de pandémie de coronavirus et des milliers d’unions reportées pour cause de restrictions sanitaires, la saison des mariages va enfin reprendre dans les règles de l’art ! Dès le 19 mai, et avec un allègement progressif des protocoles dans les prochaines semaines, les amoureux pourront se dire « oui » et célébrer leur amour entourés de leurs proches. Et qui dit mariage dit… enterrement de vie de jeune fille et de garçon ! Enfin, EVJF et EVG pour les initiés.

Virée à Amsterdam ou Lisbonne, route des vins, tournée des bars, karaoké, version tenue de soirée, perruques colorées ou déguisements : à chacun et chacune ses envies et ses délires. A ceci près qu’à cause de la pandémie, tous les bars et restos sont fermés depuis des mois. Et que – la case EVG/EVJF n’existant pas sur les attestations dérogatoires de déplacement – partir faire la fiesta quelque part en Europe n’est malheureusement pas considéré comme un motif impérieux. Alors, comment enterrer dignement sa vie de célibataire quand la pandémie restreint les options possibles ?

Vous êtes dans ce cas et préparez en ce moment un EVJF/EVG pour un ou une futur marié(e) ? Combien de personnes y aura-t-il ? Qu’avez-vous prévu comme festivités par rapport aux restrictions sanitaires ? Attendez-vous la réouverture des bars et restaurants ? Comptez-vous malgré tout partir faire la fête hors de France ? Ou préparez-vous un EVJF/EVG local ? Auquel cas, quel est le programme ? Racontez-nous, ça nous intéresse !