Loire-Atlantique : Deux motards décèdent dimanche après « une hécatombe sur les routes en avril »

ACCIDENT Deux accidents mortels sont survenus dimanche soir dans le département

J.U.

— 

Des pompiers en intervention sur un accident de la route, ici près de Rennes en 2017. Illustration
Des pompiers en intervention sur un accident de la route, ici près de Rennes en 2017. Illustration — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Encore deux nouveaux décès sur les routes du département. Dimanche en fin de journée, les pompiers de Loire-Atlantique sont intervenus sur deux accidents mortels impliquant des motards, l’un sur un terrain privé à Puceul vers 17h30 et l’autre à Montbert, environ une heure après.

D’après la gendarmerie, le deuxième accident a causé la mort d'un jeune homme d’une vingtaine d’années. Ce dernier, au guidon de son deux-roues, a percuté une camionnette (dont les occupants sont indemnes) dans un virage. « Il est décédé sur le coup des multiples lésions graves dues au choc frontal », rapporte la gendarmerie, qui observe « une multiplication des comportements dangereux avec le retour des beaux jours ».

La vitesse en cause

Un constat partagé par la préfecture de Loire-Atlantique, qui faisait état, il y a quelques jours, d’une « hécatombe sur les routes en avril » avec 9 décès et 18 tués au total depuis le début de l’année. « La vitesse excessive ou inadaptée est impliquée dans la majorité des cas, tout comme la consommation d’alcool ou le refus de priorité », explique la préfecture.

En avril, de nombreux comportements dangereux auraient été signalés : un conducteur à 164 km/h sur une route limitée à 80 km/h, un motard avec une passagère à 238 km/h… « Le mois d’avril marque une explosion du nombre de suspensions [de permis] dont celles pour vitesse avec une augmentation de 57 % », calcule la préfecture.