Montpellier : Non, cette vidéo ne montre pas des jets de projectile sur la voiture d’Emmanuel Macron

FAKE OFF Les images ont été tournées à Moscou en janvier dernier

Khadija Toufik

— 

Emmanuel Macron lors de sa visite à Montpellier le 19 avril
Emmanuel Macron lors de sa visite à Montpellier le 19 avril — Guillaume Horcajuelo/AP/SIPA
  • Lundi 19 avril, Emmanuel Macron et le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin se sont rendus à Montpellier pour un déplacement sur le thème de la sécurité.
  • Une vidéo censée montrer des Montpelliérains huer le président et jeter des boules de neige – voire des pavés – sur sa voiture, est devenue virale sur les réseaux sociaux.
  • Ces images de tensions montrent en réalité des partisans de l’opposant Alexeï Navalny s’en prendre à un véhicule du FSB, le service de renseignement russe, en janvier dernier à Moscou.

La voiture d’Emmanuel Macron aurait-elle été la cible de projectiles lors d’une récente visite à Montpellier ? C’est en tout cas ce que suggère une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, notamment sur  TikTok, où elle a été partagée plus de 13.000 fois. Le chef de l’Etat aurait été pris à partie aux cris de « Macron démission ».

Vidéo TikTok censée montrer la voiture d'Emmanuel Macron pris à partie par des manifestants à Montpellier
Vidéo TikTok censée montrer la voiture d'Emmanuel Macron pris à partie par des manifestants à Montpellier - Capture d'écran

Tournées de nuit, ces images montrent des manifestants envoyer des projectiles, vraisemblablement des boules de neige et des pavés, sur une voiture qui tente, cahin-caha, de circuler au milieu la foule. En commentaires, certains internautes font part de leurs doutes quant à l’authenticité de la vidéo : « Fake le président était à Montpellier en journée », « Depuis quand il neige à Montpellier ? », ou encore « C’est pas en France. »

La météo et les images diffusées par plusieurs médias au sujet de le la visite du président de la République à Montpellier lundi 19 avril  démontrent qu’il n’y a pas eu le moindre flocon ni boule de neige dans la capitale de l’Hérault ce jour-là.

FAKE OFF

Comme nous l'avons déjà expliqué dans l'un de nos articles, la visite d’Emmanuel Macron à Montpellier a été largement couverte par les médias, qui permettent de retracer son itinéraire. En compagnie de Gérald Darmanin, le chef de l’Etat s’est rendu à l’hôtel de police vers 11h20, sous la huée de certains manifestants.

Après une tournée en voiture banalisée avec une équipe de la brigade anticriminalité (BAC), le président de la République s’est rendu au nord-ouest de Montpellier, dans le quartier de la Paillade, vers 14h50, avant d’arriver à la caisse d’allocations familiales (CAF) aux alentours de 16h10, dernière étape de sa visite, qui s’est d’ailleurs terminée avant la tombée de la nuit.

Des images tournées en Russie

Aucun des médias ayant couvert son déplacement, tels que Franceinfo, BFMTV ou Midi-Libre, n’ont fait mention de boules de neige à l’occasion de cette visite du président. Et pour cause : la vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux a été tournée lors d’une manifestation de Moscou le 23 janvier 2021.

Elle montre des partisans de l’opposant russe Alexeï Navalny – qui était alors placé en détention provisoire – s’en prendre à un véhicule du FSB, le service de renseignement russe. Le quotidien Komsomolskaïa Pravda a d’ailleurs consacré un article à un militant interpellé pour avoir participé aux émeutes. L’article présente une photo de la voiture, prise sur le boulevard Tsvetnoy de Moscou, précise le journal. La scène a aussi été relayée dans un reportage de la chaîne d'Etat biélorusse BTRC, rapportent nos confrères de l'AFP.

Au total, plus de mille personnes ont été arrêtées par les forces de l'ordre en Russie le 23 janvier à l’occasion des manifestations de soutien à l’opposant.