Lyon : Rolliver, un jeu de société pour se glisser dans la peau d'un musicien amateur

NOUVEAUTE Yoann et Alice, jeune couple lyonnais a créé Rolliver, un jeu de société basé sur l’univers musical pour soutenir la scène amateur

Caroline Girardon

— 

Alice et Yoann, fans de musique métal ont lancé Rolliver, un jeu de société pour soutenir la scène amateur
Alice et Yoann, fans de musique métal ont lancé Rolliver, un jeu de société pour soutenir la scène amateur — Yoann Montoya
  • Yoann Montoya et sa compagne Alice ont lancé un jeu de société baptisé Rolliver pour s’immerger dans le milieu musical amateur.
  • Un jeu facile et prenant.
  • Les ventes serviront à soutenir les petites scènes durement touchées par la crise sanitaire.

L’idée leur est venue l’an dernier en plein confinement. Yoann Montoya, Lyonnais de 27 ans dirige une société dont le but premier est d’organiser des concerts et de soutenir la scène amateur. Le jeune homme et sa compagne Alice, tous deux férus de musique, ont décidé de concevoir un jeu de société, Rolliver. Les ventes, ils l’espèrent, permettront d’épauler les groupes d’artistes et les petites salles, durement touchés par la crise sanitaire.

Le couple a planché plusieurs mois pour créer un jeu facile mais prenant, au cours duquel les participants sont invités à se glisser dans la peau de musiciens. Les règles sont simples : chacun avance sur le plateau, tire des cartes lui permettant de cumuler des points pour toucher au but : partir en tournée. Mais avant, la route s’annonce longue et semée d’embûches. « Au préalable, il faudra franchir différentes étapes : recruter les autres membres du groupe, composer ses morceaux, enregistrer des EP puis un premier album, faire des petits concerts », détaille Yoann. Et gérer les aléas d’un groupe.

Des obstacles et des imprévus à gérer tout à au long de la partie 

Tout au long de la partie, chacun verra divers obstacles se dresser sur sa route : une dispute qui entraîne le départ soudain d’un membre du groupe, un chanteur qui perd sa voix à la veille d’un enregistrement, des annulations de concerts. « On s’est inspiré pour cela de faits réels, de vécus qui nous avaient été rapportés. On a également pris exemple sur des festivals existants ou des scènes de concerts que l’on connaissait, sans citer qui que ce soit », précise le jeune homme ajoutant que les joueurs, de 2 à 6, « devront faire les bons choix pour avancer ».

« Ils auront souvent plusieurs options : refuser de faire un concert pour composer des morceaux, par exemple. Au final, chacun sera amené à contrôler son destin », poursuit Yoann, soucieux d’introduire « une pointe d’humour » dans le jeu.

Fabriqué dans le Sud Ouest de la France

Baignés dans l’univers de la musique métal, le jeune homme et sa compagne ont toutefois tenu à développer un jeu « ouvert à tous », que l’on soit fan de ragga, de variété ou de pop, que l’on soit musicien ou totalement éloigné de cet univers. Pour l’instant, les précommandes sont ouvertes via la plateforme Ullule et prendront fin le 17 mai.

Le jeu, fabriqué avec des matériaux écoresponsables dans le Sud Ouest de la France, est vendu 39 euros. « Si nous parvenons à atteindre nos objectifs, il sera commercialisé sur notre site Internet rolliver.fr avant d’essayer de convaincre les bars à jeux et les magasins indépendants de le distribuer », conclut Yoann.