Grenoble : « Mort ou vif », trois policiers visés par des menaces de mort

ENQUETE Leurs visages se sont retrouvés placardés sur un mur de la ville d’Echirolles, dans la banlieue de Grenoble en Isère

C.G. avec AFP

— 

Trois policiers de Grenobl ont été visés par des menaces de mort à Grenoble. (Illustration).
Trois policiers de Grenobl ont été visés par des menaces de mort à Grenoble. (Illustration). — Syspéo / Sipa

Une enquête a été ouverte après la découverte de menaces de mort à l’encontre de trois policiers grenoblois à Echirolles ( Isère), a-t-on appris dimanche de sources concordantes.

« Une enquête est ouverte pour menace de crime ou délit contre les personnes ou les biens à l’encontre de dépositaires de l’autorité publique », a indiqué Eric Vaillant, procureur de la République de Grenoble.

Des photos collées sur un mur de la ville

Des photos de ces trois policiers, en tenue, appartenant au groupe de sécurité de proximité de Grenoble ont été découvertes samedi soir collées sur un mur à Echirolles, a précisé la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de l’Isère.

Ces photos, accompagnées de la mention « mort ou vif », avaient été remarquées par une infirmière effectuant sa tournée qui a alerté la police vers 18 h 30.

Les trois fonctionnaires « ont été avisés », précise la police. L’enquête a été confiée aux policiers de la DDSP de Grenoble.