Attaque terroriste à Rambouillet : « Notre détermination à lutter contre le terrorisme est intacte », annonce Jean Castex

TERRORISME Jean Castex a rendu hommage à Stéphanie, fonctionnaire de police assassinée au commissariat de Rambouillet (Yvelines). Le Premier ministre a également apporté son « soutien aux policiers »

F.H.
— 
Jean Castex à Rambouillet après l'assassinat d'une fonctionnaire de police, le 23 avril 2021.
Jean Castex à Rambouillet après l'assassinat d'une fonctionnaire de police, le 23 avril 2021. — AFP

Jean Castex s’est rendu au commissariat de Rambouillet​ (Yvelines), ce vendredi, après l’assassinat d’une fonctionnaire de police. Stéphanie, 49 ans ans, agente administrative et mère de deux enfants, a été tuée à l'arme blanche dans le sas du commissariat par un assaillant, âgé de 36 ans et d’origine tunisienne. Des témoins l’ont entendu crier « Allahou Akbar », selon une source proche de l’enquête.

Sur Twitter, le chef du gouvernement a évoqué « une héroïne du quotidien », victime d’un « geste barbare d’une infinie lâcheté ». A proximité du lieu de l’attaque, le Premier ministre a martelé : « Notre détermination à lutter contre le terrorisme sous toutes ses formes est plus que jamais intacte. »

« Je me suis rendu immédiatement sur place avec le ministre de l’Intérieur pour apporter tout notre soutien aux policiers et fonctionnaires du commissariat », a poursuivi le chef du gouvernement, alors que le parquet national antiterroriste s’est saisi de l’enquête.

L’assaillant a été tué par un tir de riposte d’un policier. Arrivé en France en 2009 et en situation régulière, cet homme est inconnu des services de renseignement, précise une source sécuritaire. Son casier judiciaire est également vierge.