C’est l’heure du BIM : Déconfinement progressif, Joe Biden ambitieux et Pesquet vers l'ISS

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

P.B.

— 

Jean Castex le 21 avril 2021 à l'Elysée.
Jean Castex le 21 avril 2021 à l'Elysée. — Jacques Witt/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Coronavirus : Couvre-feu, rentrée scolaire, quarantaine... L'exécutif organise le déconfinement

« Le pic de la troisième vague semble derrière nous, mais nous devons rester vigilants. » Le Premier ministre, Jean Castex, a pris la parole ce jeudi soir, et a dressé « les perspectives qui se dessinent pour les prochaines semaines » en matière de lutte contre le Covid-19 en France. Il a « confirmé la reprise des enseignements scolaires dès la semaine prochaine », avec un retour en classe pour les maternelles et primaires à compter du 26 avril, pour les collèges et lycée à partir du 6 mai. Le couvre-feu sera par ailleurs « maintenu jusqu’à nouvel ordre », a indiqué Jean Castex, précisant que « nous verrons à la mi-mai, étape suivante, où en sera la situation épidémique ». « Il n’y a pas d’automaticité à la levée du couvre-feu, y compris à cette échéance ». Dès samedi, le système de contrôle sera donc renforcé avec une quarantaine de 10 jours pour « tous » les passagers en provenance du Brésil, du Chili, d’Afrique du Sud, de l’Argentine et de l’Inde.

Sommet sur le climat : Joe Biden relève les objectifs des Etats-Unis mais reste flou sur les détails

Angela Merkel, Antonio Guterres, Emmanuel Macron ou Boris Johnson… Le monde entier ou presque a salué « le retour » de l’Amérique ou un « tournant », jeudi, alors que Joe Biden a relevé les objectifs américains en matière d’émissions carbone à l’occasion d’un sommet virtuel sur le climat organisé par Washington. Reste à voir si le Congrès suivra le président américain, qui mise en grande partie sur son grand projet de loi sur les infrastructures pour son virage vert. Au Congrès, les républicains se préparent à un bras de fer. Et même si les démocrates pourraient tenter de passer en force, ils doivent ménager deux sénateurs centristes. La partie d'échecs s'annonce compliquée.

Décollage de Thomas Pesquet : L'astronaute en route pour l'ISS, avec le regard déjà tourné vers la Lune ?

Nous y sommes ! Avec un jour de retard en raison d’une météo défavorable le long de la trajectoire de vol, Thomas Pesquet décollera, ce vendredi à 11h49, depuis Cap Canaveral (Floride) à bord de la capsule Crew Dragon de Space X. Direction la Station spatiale internationale (ISS), à 400 kilomètres de la Terre, qu’il atteindra avec trois coéquipiers * au bout de 23 heures. Comme pour son premier séjour, de novembre 2016 à juin 2017, Thomas Pesquet y restera six mois, écrivant une nouvelle belle page dans l’histoire spatiale française et européenne. L’astronaute signera en effet plusieurs premières et fera tomber quelques records. Ceci dès le décollage, puisqu’il sera le premier Européen à rejoindre l’ISS à bord de la capsule de Space X, l’entreprise du milliardaire Elon Musk, quand les voyages se faisaient auparavant à bord du vaisseau russe Soyouz. Là-haut, Thomas Pesquet deviendra également l’astronaute français ayant passé le plus de temps dans l’Espace. Et même le premier à prendre le commandement de l’ISS, comme cela est prévu pour le dernier mois de sa mission.