C’est l’heure du BIM : Protocole sanitaire et rentrée scolaire, pourvoi en cassation pour Viry et Florentino Perez lâche très peu

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

X.M.

— 

La rentrée scolaire aura lieu lundi en présentiel en primaire.
La rentrée scolaire aura lieu lundi en présentiel en primaire. — PATRICK SICCOLI/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Le ministère de l’Education reçoit ce jeudi les syndicats pour parler de la rentrée

La rentrée scolaire approche. La reprise des cours lundi aura lieu en présentiel en primaire et à distance pour une semaine de plus dans les collèges et lycées. Pour préparer ce retour des élèves, les syndicats seront reçus au ministère de l’Education ce jeudi à 14 heures. Le gouvernement doit ensuite annoncer à 18 heures, lors d’une conférence de presse, les mesures sanitaires prises pour ce retour de vacances qui a lieu trois semaines après la fermeture des établissements scolaires. Pour lutter contre la propagation du coronavirus, l’exécutif juge notamment « atteignable » l’objectif d’un million de tests salivaires par semaine dans les écoles et collèges.

Trois agresseurs des policiers de Viry-Châtillon se pourvoient en cassation

Cela ne va pas contribuer à faire retomber la polémique qui entoure le verdict. Trois hommes reconnus coupables de tentative de meurtre contre des policiers à Viry-Châtillon ( Essonne) en 2016 ont décidé de se pourvoir en cassation, ont indiqué leurs avocats, confirmant une information d’Europe 1. Ils avaient écopé dimanche d’une peine de dix-huit ans de prison. Au terme des six semaines de procès, la cour d’assises des mineurs de Paris a condamné au total cinq jeunes hommes.  Les huit autres accusés ont été acquittés. Ce verdict a été dénoncé par les syndicats de policiers, les avocats des victimes et une partie de la classe politique, car jugé trop clément.

Florentino Perez concède que la Super Ligue est « en stand-by »

Florentino Perez s’est enfin exprimé sur la très courte aventure de la Super Ligue. Et il n’a pas choisi de faire son mea culpa, ni de complètement baisser les armes. Au cours d’un entretien à la radio espagnole Cadena Ser, dans la nuit de mercredi à jeudi, le président du Real Madrid a simplement concédé que le projet n’est qu’en « stand-by ». Pour Florentino Perez, « la société [de la Super Ligue] existe toujours » car « la Juventus et l’AC Milan ne sont pas partis… Nous sommes tous ensemble, on réfléchit, on travaille ». Pour des excuses, l’UEFA devra donc attendre.