Lyon : Le préfet annonce le renfort de 144 policiers nationaux dans le Rhône

SECURITE Cette annonce fait suite à l’engagement d’Emmanuel Macron dimanche de renforcer les effectifs de la police nationale à hauteur de 10.000 fonctionnaires supplémentaires d’ici à 2022

E.F.

— 

Le 17 septembre 2019. Des policiers de Vénissieux, vers Lyon, lors d'une opération de contrôle routier. Illustration police.
Le 17 septembre 2019. Des policiers de Vénissieux, vers Lyon, lors d'une opération de contrôle routier. Illustration police. — Elisa Frisullo / 20 Minutes

Des renforts plus qu’attendus. Alors que des tensions ont de nouveau agité ce week-end la commune de Rillieux puis Villeurbanne la nuit dernière, le préfet du Rhône a annoncé ce mardi matin l’arrivée de 144 policiers nationaux supplémentaires dès cette année. Ces fonctionnaires seront affectés à la direction départementale de la sécurité publique du Rhône. « Ces créations de poste seront évidemment décorrélées des arrivées/départs (mutations, retraites) des fonctionnaires. Il s’agit donc bien d’une création nette », assure le préfet Pascal Mailhos. 

Cette annonce intervient après l'engagement d'Emmanuel Macron, dimanche, dans une intreview au Figaro, de renforcer les effectifs de la police nationale à hauteur de 10.000 femmes et hommes avant la fin de son quinquennat. Dans le détail, dans le Rhône, 135 femmes et hommes viendront grossir les rangs des policiers rattachés à la circonscription de Lyon. Parmi eux, Rillieux-la-Pape et Vaulx-en-Velin, qui doivent à leur tour devenir des Quartiers de reconquête républicaine et s’ajouter ainsi aux deux QRR existants dans le 8e arrondissement et à Vénissieux, accueilleront respectivement 10 et 25 policiers supplémentaires. Enfin, la circonscription de Givors et Grigny se verra attribuer neuf renforts.

Ces policiers « viendront renforcer les équipes présentes sur le terrain », se félicite le préfet qui poursuit le travail engagé avec les maires et le procureur de la République « pour coordonner les actions décidées ensemble ».