Rennes : Les livreurs Uber Eats et Deliveroo en grève ce week-end

SOCIAL Alors que les commandes explosent avec le confinement, ils réclament toujours une meilleure rémunération par course

J.G.

— 

Un livreur travaillant pour Uber Eats place Royale à Nantes.
Un livreur travaillant pour Uber Eats place Royale à Nantes. — F.Brenon/20Minutes

Ils avaient déjà fait grève au début du mois à Rennes pour dénoncer des conditions de travail de plus en plus précaires. Le mouvement de grogne des livreurs Uber Eats et Deliveroo devrait cette fois être encore plus massif ce week-end dans la capitale bretonne. Selon France Bleu Armorique, ils prévoient de bloquer les commandes des deux plateformes de livraison de repas à domicile à partir de ce vendredi à 18h et jusqu’à dimanche soir.

Alors que les commandes explosent en raison du confinement et de la fermeture des restaurants, les livreurs à scooter ou à vélo réclament toujours une meilleure rémunération par course. Une assemblée générale doit se tenir dimanche en fin de journée sur l’esplanade de Gaulle pour décider des suites du mouvement. Le mouvement de grève des livreurs Uber Eats et Deliveroo n’est pas propre à Rennes avec des actions similaires qui ont eu lieu récemment à Toulouse, Martigues ou Belfort.