Occitanie : Jean Castex se rendra ce samedi au chevet des agriculteurs touchés par le gel

DEPLACEMENT Le Premier ministre est attendu ce samedi dans les Pyrénées-Orientales, l'Aude et l'Hérault

N.B.

— 

Une vigne grillée par le gel, dans l'Hérault
Une vigne grillée par le gel, dans l'Hérault — Chambre d'agriculture Hérault

Jean Castex est attendu ce samedi, en Languedoc-Roussillon, où il rencontrera des agriculteurs, lourdement touchés par un épisode de gel, la semaine dernière.

Avec Julien Denormandie, le ministre de l’Agriculture, le Premier ministre visitera des parcelles viticoles et arboricoles sinistrées, à Estagel (Pyrénées-Orientales), Montredon-des-Corbières (Aude) et Montagnac (Hérault) et échangera avec des représentants.

« Un phénomène catastrophique »

Samedi, face à l’ampleur exceptionnel des dégâts, Jean Castex a permis de débloquer « des enveloppes exceptionnelles »​ pour aider les agriculteurs, annonçant, dans l’immédiat, le déplafonnement du régime d’indemnisation des calamités agricoles.

« C’est un phénomène catastrophique, que l’on n’a jamais connu dans cette région, confiait le 10 avril Boris Calmette, président du groupement des Vignerons coopérateurs. S’il faudra encore préciser les choses dans les semaines à venir, on peut d’ores et déjà estimer que l’ex-Languedoc-Roussillon a perdu quasiment la moitié d’une récolte de vin, 5 millions d’hectolitres, soit 500 millions d’euros de chiffre d’affaires. En une nuit. »