Pays-de-la-Loire : Ils inventent Kojo, un jeu de construction éco-responsable et made in France

ECOLOGIE Le jeu de construction XXL (à partir de 4 ans) est lancé en prévente, vendredi, sur la plateforme de financement participatif Ulule

David Phelippeau

— 

Charlotte, Morgan et Jimmy devant un jeu de construction écolo.
Charlotte, Morgan et Jimmy devant un jeu de construction écolo. — Kojo
  • Trois amis de la région Pays-de-la-Loire vont mettre en prévente, vendredi, sur la plateforme Ulule, un jeu de construction (Kojo) de grande taille.
  • Ce jeu, pour les enfants à partir de 4 ans, est made in France et éco-responsable.

Il y a les Lego et les Kaplas il y aura peut-être bientôt les Kojo… Trois amis, des trois coins de la région Pays-de-la-Loire, viennent de lancer un jeu de construction XXL (pour les enfants à partir de 4 ans) made in France, constitué de plaques en bois et de pinces en bioplastique recyclé. Son nom :  Kojo, « usine » en japonais.

Dans la société du même nom, les rôles sont parfaitement répartis. Charlotte Coutand, 34 ans, s’occupe du commercial et des finances à Rezé. Morgan Sotter, 35 ans, gère du côté de Saint-Nazaire la partie communication et marketing. Et Jimmy Lefort, à La Roche-sur-Yon en Vendée, qui travaille dans l’ingénierie, a imaginé les jeux. A partir de vendredi, sur la plateforme Ulule, trois produits seront en prévente : une maison flamande à 50 euros, un palais oriental à 75 euros et un jeu libre à 90 euros. « A partir de 100 précommandes, on pourra lancer la production », précise Jimmy Lefort.

Un produit made in France et éco-responsable

La naissance de Kojo remonte à il y a trois ans. A quelques jours de se rendre à un salon « pour présenter son emploi et trouver des clients », l’ingénieur vendéen conçoit « une sculpture avec ses cartes de visite et des pinces ». Histoire de montrer « son savoir-faire ». Le jeu plaît alors beaucoup à une de ses deux filles. « Je me suis dit : "Pourquoi pas en faire un jeu de construction ?" » Jimmy remplace les cartes de visite par des plaques en bois et des pinces en plastique. Il en parle à ses deux amis. « Au fil des apéros », le projet prend corps jusqu’à la création de la société il y a un an. « C’est notre premier projet ensemble. Tout seul, je ne l’aurais pas fait », insiste le Vendéen.

Un jeu pour les enfants dès l'âge de 4 ans.
Un jeu pour les enfants dès l'âge de 4 ans. - Kojo

En début d’année, c’est lui qui construit les prototypes, qui sont ensuite testés par des enfants. Des changements sont apportés au gré des remarques. Une chose ne change pas : « On veut un produit éco-responsable et made in France. » Made in local même. « Les pinces en bio-plastique d’origine végétale viennent d’un sous-traitant de Divatte-sur-Loire, les plaques [du contreplaqué de peuplier] sont imprimées et découpées à Rennes, les cartons de conditionnement de Nantes, les pochons faits à partir de chutes de tissu de Maulévrier (Maine-et-Loire), le designer est de Nantes et le graphiste de Batz-sur-Mer », détaille Jimmy. L’intérêt de ce jeu de construction XXL ? « Favoriser et développer la créativité des enfants tout en respectant l’environnement », conclut-il.

Une petite fille devant un des jeux de construction Kojo.
Une petite fille devant un des jeux de construction Kojo. - Kojo