Rennes: «Dégoût» de Gérald Darmanin après la découverte de tags anti-musulmans

RACISME Le ministre de l'Intérieur s'est rendu au centre culturel islamique Avicenne, à Rennes, après la découverte de tags anti-musulmans

20 Minutes avec AFP

— 

Des tags racistes, anti-musulmans, ont été découverts sur le centre culturel islamique Avicenne
Des tags racistes, anti-musulmans, ont été découverts sur le centre culturel islamique Avicenne — Handout / French Ministry of Justice / AFP

Du « dégoût ». Voilà ce qu’inspire au ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, la découverte, ce dimanche matin, de tags anti-musulmans sur le centre culturel islamique Avicenne de Rennes. « Le président m’a demandé de dire aux dirigeants de cette association (…) tout le dégoût que nous inspirent ces inscriptions qui sont des insultes, des insultes aux musulmans français, des insultes à la France », a déclaré le locataire de Beauvau après sa rencontre avec les responsables du centre.

« Tout lieu de culte, tout lieu d’inspiration religieuse est le bienvenu dans notre pays et nous devons la protection à nos concitoyens musulmans comme nous le devons à nos concitoyens chrétiens ou juifs », a ajouté le ministre. A deux jours du début du Ramadan, Gérald Darmanin a précisé que consigne avait été donnée, vendredi aux préfets, « de particulièrement protéger » les citoyens musulmans en cette période de fête religieuse. Evoquant des inscriptions « immondes », il a assuré que « la République doit protéger tous ses enfants ».

Dimanche matin, des tags racistes ont été découverts sur les murs extérieurs du centre islamique Avicenne, où l’on pouvait lire notamment : « les croisades reprendront », « Charles Martel sauve-nous », « non à l’islamisation », « France éternelle ».