Coronavirus en Paca : Plus de personnes en soins critiques que lors des deux premières vagues

CORONAVIRUS EN PACA La région Provence-Alpes-Côte d’Azur compte 559 malades en soins critiques, en réanimation ou en soins intensifs, plus que lors des deux premières vagues

20 Minutes avec AFP

— 

Le service de réanimation de la Timonde à Marseille, le 28 septembre 2020. (illustration)
Le service de réanimation de la Timonde à Marseille, le 28 septembre 2020. (illustration) — PHILIPPE MAGONI/SIPA

Une situation pire que lors des deux premières vagues. La région Provence-Alpes-Côte d'Azur enregistre actuellement un nombre record d'hospitalisations en soins critiques (réanimation, soins intensifs), avec 559 malades concernés, soit plus que lors des pics de la première et de la deuxième vagues, a annoncé jeudi l'ARS.

« Depuis l’automne dernier, la tension est très forte dans les établissements de santé, le nombre de patients Covid se situant sur un plateau très élevé nécessitant la création de près de 300 lits de réanimation », écrit l’agence régionale de santé dans son bulletin.

« Des niveaux jamais atteints auparavant »

Le nombre de personnes décédées à l’hôpital, qui était en baisse depuis huit semaines, est aussi en augmentation depuis le 29 mars, selon l’ARS Paca, avec 232 morts cette semaine, très au-dessous cependant du pic hebdomadaire de 465 morts observé dans la région en novembre.

Le taux d’incidence se situe à 494 pour 100.000 habitants dans la région, contre une moyenne nationale de 467. Il est particulièrement élevé dans les Bouches-du-Rhône, à 575. L’ARS note également une augmentation majeure des « taux de dépistage », « à des niveaux jamais atteints auparavant ».