Des collaborateurs qui dansent dans le ministère de l'Enseignement supérieur ? Oui la vidéo est authentique

INFO « 20 MINUTES » Des images filmées fin janvier ont été diffusées sur Twitter, dans la foulée d’une vague d’indignation autour de la prétendue participation de ministres à des dîners clandestins

Laure Cometti et Camille Allain

— 

Le pavillon Boncourt, dans le 5e arrondissement de Paris, où est installé le ministère de l'Enseignement supérieur.
Le pavillon Boncourt, dans le 5e arrondissement de Paris, où est installé le ministère de l'Enseignement supérieur. — Djebara/Concept Photo/SIPA
  • Une vidéo montrant des personnes danser dans les bureaux du ministère de l’Enseignement supérieur a été très vue ce lundi sur Twitter.
  • Elle a été publiée dans la foulée de la diffusion d’un reportage sur M6 à propos des restaurants clandestins.
  • Dans ce reportage, l’organisateur de soirées Pierre-Jean Chalençon expliquait avoir accueilli des ministres, avant de se rétracter.

La vidéo dure un peu plus d’une minute et ne montre pas grand-chose. Quelques personnes qui se trémoussent, sans doute en train de danser, derrière une fenêtre, alors qu’il fait nuit. Il n’y a, a priori, pas de masque et l’ambiance semble festive. On y distingue trois, quatre, peut-être cinq personnes. Ces images de qualité très moyenne ont été diffusées ce lundi sur Twitter par un internaute avec ce message : « Petite "bamboche" organisée au ministère de l'enseignement supérieur… Vidéo filmée le 29 janvier 2021 aux alentours de 22 h… ». Ce lundi, en fin d’après-midi, la scène avait été vue près de 50.000 fois, accompagnée de hashtags très tendances ce lundi sur les réseaux sociaux comme #MangeonsLesRiches #chalencon et #RestaurantsClandestins.

En commentaires, de nombreux internautes partagent leur indignation, dans la foulée de la polémique née d’un reportage de M6 sur de chics restaurants clandestins. Dans ce sujet, on entend Pierre-Jean Chalençon évoquer la présence « de plusieurs ministres », dans ces soirées mondaines sans masque ni distanciation sociale, avant de se rétracter. Ces propos tenus par ce collectionneur ami des stars et organisateur présumé de ces soirées ont provoqué un tollé sur la Toile, allant jusqu’à l’ouverture d’une enquête réclamée par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

FAKE-OFF

Contacté, le cabinet de la ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal confirme l’authenticité de cette vidéo et sa date de tournage (le 29 janvier). « C’était un vendredi soir, il était 22 h passé. Il s’agissait d’un moment de convivialité entre quelques collaborateurs, qui se trouvaient dans une cuisine partagée », explique le cabinet de la ministre à 20 Minutes, avant d’ajouter. « C’est un moment de détente en marge d’une semaine de travail, il n’y a pas lieu de monter ça en épingle ».

Les images ont été filmées par une femme qui était dans un bâtiment situé juste en face du Pavillon Boncourt, dans le 5e arrondissement de Paris, où siège le ministère de l’Enseignement supérieur. C’est un ami à elle qui l’a relayée sur Twitter ce lundi matin. « Il y a en marre du "faites ce que je dis et pas ce que je fais" de ce gouvernement », a expliqué le twittos Johnny_keumook qui reconnaît que « l’affaire des restaurants clandestins a été la goutte d’eau ».

Ce dernier a expliqué à 20 Minutes avoir déjà envoyé cette vidéo à plusieurs personnalités politiques d’opposition « de tous les bords » mais sans succès. Il a finalement décidé de la publier ce lundi, ce que le ministère ne goûte pas vraiment. « On bascule dans quelque chose de dangereux et nuisible, dans une société de délation avec des personnes qui filment aux fenêtres des collaborateurs de cabinet qui bossent 16 h/jour, 7 jours sur 7, observant la vie au quotidien d’un ministère et attendant le moindre faux pas », s’inquiète-t-on au cabinet de la ministre, qui évoque « une volonté de nuire au gouvernement ».