Coronavirus : Non, le résultat des tests antigéniques n'est pas établi avant leur utilisation

FAKE OFF Malgré ce que prétend montrer une photo virale manquant de contexte

Alexis Orsini

— 

Un test antigénique négatif (illustration).
Un test antigénique négatif (illustration). — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes
  • Les résultats des tests antigéniques utilisés pour la détection du Covid-19 seraient-ils faussés car établis avant même leur ouverture ?
  • C'est ce que laisse penser une photo relayée sur les réseaux sociaux, montrant deux emballages de tests antigéniques affublés respectivement des mentions « contrôle positif » et « contrôle négatif ».
  • Mais il s'agit en réalité d'écouvillons de contrôle utilisés par les professionnels de santé pour s'assurer que les tests antigéniques associés fonctionnent bien.

A quoi peut bien servir un test antigénique si ses résultats sont déterminés au préalable, avant même son utilisation par une personne cherchant à savoir si elle est positive au Covid-19 ?

C’est, en substance, le message relayé par une photo partagée par de nombreux utilisateurs de Facebook. On y voit deux sachets de « tests antigéniques rapides pour le Covid-19 » de la marque Abbott, l’un affublé de la mention « contrôle positif », l’autre de « contrôle négatif », chacune étant entourée en bleu pour mieux sauter aux yeux.

La photo virale des prétendus tests antigéniques faussés avant ouverture.
La photo virale des prétendus tests antigéniques faussés avant ouverture. - capture d'écran/Facebook

Et si certains internautes ne manquent pas de souligner ironiquement cette prétendue mascarade (« Qui a envie de rire ? Regardez cette photo »), d’autre se contentent de relayer le cliché sans le moindre commentaire. Quitte à confondre des écouvillons de contrôle de fiabilité des tests antigéniques avec… des tests antigéniques.

FAKE OFF

Comme l’explique l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur son site, dans un document consacré aux tests antigéniques Panbio de la marque Abbott, ces derniers sont systématiquement accompagnés d’écouvillons de « contrôle positif » et de « contrôle négatif », porteurs du même visuel que celui de la photo virale.

Ce tutoriel détaille étape par étape la façon dont les professionnels doivent utiliser ces deux écouvillons d’un genre bien particulier : « Tenir le flacon de tampon verticalement et remplir le tube d’extraction de liquide tampon jusqu’à la ligne de remplissage du tube d’extraction, placer le tube d’extraction dans le support de tubes, insérer l’écouvillon de contrôle positif ou négatif dans le liquide tampon à l’intérieur du tube d’extraction et faire tremper l’écouvillon pendant 1 minute »…

Ce guide précise enfin qu’il faut « uniquement » recourir à ces écouvillons pour un « contrôle » et ne pas les utiliser « pour le prélèvement d’échantillons (de Covid-19] » sur des patients.

Le centre hospitalier de Niort a lui aussi mis en ligne un tutoriel à l’usage des professionnels, précisant notamment la fréquence à laquelle ces vérifications doivent être réalisées : « Afin de contrôler le kit réactif, un contrôle négatif et un contrôle positif (écouvillons fournis dans chaque coffret) sont réalisés à chaque ouverture d’un nouveau lot de coffret ou lors de chaque réception d’une nouvelle commande si même lot. »