Coronavirus : Environ 1,4 million de personnes sur liste d’attente pour se faire vacciner en pharmacie

VACCINATION Les pharmaciens sont autorisés à prescrire et injecter les vaccins contre le Covid-19 depuis le 5 mars

20 Minutes avec AFP
— 
Une injection du vaccin AstraZeneca dans une pharmacie du Var. (illustration)
Une injection du vaccin AstraZeneca dans une pharmacie du Var. (illustration) — SYSPEO/SIPA

Selon l’Union syndicale des pharmaciens d’officine (Uspo), environ 1,4 million de personnes sont inscrites sur des listes d’attente dans les pharmacies pour se faire vacciner contre le Covid-19, en majorité entre 55 et 74 ans, avec des comorbidités.

A partir d’un sondage interne ayant récolté plus de 2.500 réponses, Gilles Bonnefond, président de l’Uspo, a extrapolé qu’environ 900.000 personnes de 55 à 74 ans avec des comorbidités et 500.000 personnes de plus de 75 ans étaient en liste d’attente dans une officine.

Des patients réticents à l’AstraZeneca

Les pharmaciens sont autorisés à prescrire et injecter les vaccins contre le Covid-19 depuis le 5 mars. Lors de leur première commande de vaccins, un peu plus de 18.400 d’entre eux se sont portés volontaires pour vacciner et 36.100 flacons d’AstraZeneca ont été commandés. Selon le sondage de l’Uspo, plus de 67 % des pharmacies ont constaté que certains patients avaient renoncé à se faire vacciner avec l’AstraZeneca après les annonces de suspension : entre 0 et 5 patients pour 40 % de ces officines et entre 5 et 10 pour 31,72 %.

L’Uspo note également que 90 % des pharmaciens ayant répondu au sondage se sont dit prêts à vacciner avec les vaccins à ARN messager (Pfizer, Moderna) dans leur officine. Le sondage révèle également que 75 % des pharmacies ne disposent plus dans leurs réfrigérateurs d’aucun vaccin réservé aux médecins.