Finistère : Une bombe de 600 kg va exploser dans la baie de Morlaix

BOUM Datant de la Seconde Guerre mondiale, l’engin explosif était enfoui à 32 m de profondeur dans le sable

Jérôme Gicquel
— 
L'opération de déminage aura lieu ce mardi après-midi dans la baie de Morlaix.
L'opération de déminage aura lieu ce mardi après-midi dans la baie de Morlaix. — PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

L’après-midi s’annonce explosif ce mardi dans la baie de Morlaix (Finistère). Entre 12 heures et 16 heures, l’équipage du chasseur de mines tripartie Andromède de la Marine nationale va procéder à une opération de contre-minage d’un engin explosif. La munition est une bombe britannique de type AMK9 datant de la Seconde Guerre mondiale et possédant un poids de charge de 600 kg équivalent TNT.

« La munition étant enfouie à 32 m dans les fonds sableux de la baie, les marins de l’Andromède la neutraliseront directement sans la relever », indique la préfecture maritime de l’Atlantique dans un communiqué.

Une secousse de magnitude 1,9 enregistrée lundi à Brest

Afin d’assurer la sécurité des personnes et des biens lors de l’opération, les autorités maritimes ont pris plusieurs arrêtés dans le secteur. Il sera ainsi impossible de pratiquer des activités nautiques ou de se baigner dans un rayon de 3 km autour des engins explosifs. La présence des navires de commerce, des navires de pêche et des navires de plaisance à moteur sera également interdite dans un rayon de 1.200 m.

Lundi, un engin explosif similaire découvert en février au large de la pointe Saint-Mathieu avait déjà été neutralisé au large de Brest. Son explosion a provoqué vers 14h30 une secousse de magnitude 1,9 selon les données enregistrées par le Réseau national de surveillance sismique (Renass).