Ille-et-Vilaine : Le mari de Magali Blandin mis en examen pour « meurtre par conjoint »

JUSTICE Ses parents ont aussi été mis en examen pour « tentative de meurtre » et « complicité de meurtre par conjoint »

20 Minutes avec AFP
— 
Le procureur de la République Philippe Astruc ici lors d'une conférence de presse au sujet du meurtre de Magali Blandin près de Rennes.
Le procureur de la République Philippe Astruc ici lors d'une conférence de presse au sujet du meurtre de Magali Blandin près de Rennes. — AFP

Depuis les aveux du mari de la victime dans l’affaire Magali Blandin, la justice peut accélérer le pas. L’époux de cette mère de famille, portée disparue le 11 février et dont le corps a été retrouvé samedi matin, a été mis en examen pour « meurtre par conjoint » samedi soir, a annoncé le procureur de la République de Rennes Philippe Astruc.

Jérôme Gaillard, 45 ans, a avoué en garde à vue « être l’auteur du meurtre prémédité de son épouse avec laquelle il était en instance de divorce », a précisé le procureur, ajoutant que la mort a certainement été « extrêmement rapide ».

Il a aussi été mis en examen pour « tentative de meurtre par conjoint » pour avoir commandité dans un premier temps le meurtre de son épouse via des relations géorgiennes. Ses parents, âgés de 72 et 75 ans, soupçonnés de faire partie de ce « complot criminel », ont aussi été mis en examen pour « tentative de meurtre » et « complicité de meurtre par conjoint ». Tous ont été placés en détention provisoire.