Confinement : Fleuristes, chocolatiers et cordonniers seront également ouverts

EPIDEMIE Après les coiffeurs, d'autres professions échappent à la fermeture

G. N. avec AFP

— 

Dans les départements confinés, il sera toujours possible d'offrir des fleurs.
Dans les départements confinés, il sera toujours possible d'offrir des fleurs. — SYSPEO/SIPA

Le gouvernement a allongé vendredi la liste des commerces jugés essentiels et qui pourront rester ouverts dans les 16 départements soumis à partir de samedi au reconfinement, parmi lesquels les fleuristes, les chocolatiers et les cordonniers.

Les concessions automobiles sur rendez-vous, ainsi que les visites de biens immobiliers seront également autorisées, selon un porte-parole du ministre délégué aux PME Alain Griset à des journalistes. Le gouvernement avait déjà annoncé auparavant que les coiffeurs, les libraires et les disquaires pourraient également rester ouverts, contrairement aux premiers confinements. Ces catégories s'ajoutent aux nombreuses activités jugées essentielles lors des confinements précédents, dont les magasins alimentaires.