Panzani organise le don de 40.000 paquets de pâtes pour les étudiants à Paris et Marseille

SOLIDARITE L’entreprise spécialisée dans les pâtes a décidé de s’engager face à la précarité grandissante des étudiants. La distribution des 20 tonnes de pâtes se fera à Paris, Marseille et Aix près de ses sites de production

R.L.
— 
Des pâtes Panzani
Des pâtes Panzani — SIPA PRESS

Panzani s’engage. Pour répondre à la précarité étudiante grandissante, le groupe agroalimentaire a décidé de faire des dons. Plus précisément de pâtes. « Face à l’urgence de la précarité des étudiants, Panzani apporte son soutien matériel et logistique aux opérations de dons de biens alimentaires, et offrira pendant une semaine 20 tonnes de pâtes, produits de base essentiels à l’alimentation des Français et donc des étudiants », souligne l’entreprise dans un communiqué. Et de préciser : « L’opération vise à couvrir les besoins d’une vingtaine de campus universitaires proches des sites de fabrication de Panzani [Nanterre et Marseille], avec environ 200.000 repas ».

Une aide « dans nos missions de soutien aux étudiants »

En Ile-de-France, 10 tonnes de pâtes Panzani seront données. Les paquets seront livrés à Paris au Ground Control (12e arrondissement) à l'association Linkee. Et entre 3 et 4 tonnes seront ensuite acheminées vers d’autres collaborateurs de Panzani, comme Cop’1, note le Parisien.

A Marseille et Aix, la distribution des pâtes se fera via les deux Agoraés de Marseille et
l’agoraé d’Aix-en-Provence, l’UNEF Aix-Marseille, Vendredi 13 et l’opération de bénévolat de l’entreprise Z5.

Selon l’Observatoire de la vie étudiante, 56 % des étudiants déclarent rencontrer des difficultés financières à cause de la crise. « On distribue chaque semaine des paniers complets et durables avec des fruits, légumes et produits sec et laitiers à travers toute l’Ile-de-France. Ce don alimentaire de Panzani nous permet de remplir nos stocks
en pâtes qui sont la base de l’alimentation, et cela pour plusieurs distributions. Cela nous aide beaucoup dans nos missions de soutien aux étudiants en situation de précarité », fait savoir Romain Bourgeade, responsable des partenariats au sein de l’association Linkee.