Coronavirus : Des « dizaines voire centaines » de transferts de patients pourraient avoir lieu dès cette semaine

PANDEMIE Retrouvez les déclarations du ministre de la Santé sur l'épidémie de Covid-19 ce jeudi

Lucie Bras

— 

Olivier Véran, le 11 mars 2021 à Paris.
Olivier Véran, le 11 mars 2021 à Paris. — Ludovic MARIN / AFP

L’ESSENTIEL

  • Près de 4.000 malades du Covid-19 en réanimation, des patients évacués de certaines régions pour éviter la saturation des hôpitaux : la crise sanitaire est loin d’être terminée en France malgré la protection promise par la campagne de vaccination.
  • Un nouveau confinement a été écarté pour l’heure en Ile-de-France, région la plus peuplée du pays avec 12 millions d’habitants et en proie à une très forte hausse du nombre de malades du Covid-19.
  • « Un certain nombre d’évacuations sanitaires » doivent avoir lieu « dans les jours qui viennent », afin de transférer des malades vers d’autres régions, a annoncé mercredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, après un conseil de défense sanitaire et le Conseil des ministres.

A LIRE AUSSI

VIDEO​

 

C’est la fin de ce live, merci de l’avoir suivi avec nous. Bonne soirée sur 20minutes.fr !

18h25 : 760.000 vaccins arrivent aujourd’hui et demain dans les différentes pharmacies de France pour les médecins qui l’ont demandé

« Tous les vaccins qui sont commandés arrivent aujourd’hui et demain, et toutes les commandes sont honorées. Les médecins libéraux sont essentiels dans la campagne vaccinale que nous menons », a précisé Olivier Véran.

18h23 : « Ni la France, ni l’Europe, ni l’Allemagne, ne considèrent qu’il y a un surrisque » avec AstraZeneca, assure Olivier Véran

« Nous surveillons la situation de près », ajoute-t-il. « La directrice générale de l’ANSM m’a dit qu’il y a des enquêtes en cours sur des signalements, mais à ce stade, il n’y a pas de lien démontré avec la vaccination. »

18h21 : La France ne suspend pas la vaccination AstraZeneca
« J’ai saisi l’Agence nationale de sécurité du médicament. D’après [elle], il n’y a pas lieu de suspendre la vaccination par AstraZeneca. » Sur 5 millions d’Européens, 30 personnes ont présenté des troubles de la coagulation, rappelle Olivier Véran. « Le bénéfice apporté par la vaccination est jugé supérieur au risque à ce stade », a-t-il conclu.

18h20 : Des « dizaines voire centaines » de patients pourraient être transférés depuis l’Ile de France

« Nous préparons des transferts importants de patients vers les autres régions, qui pourraient avoir lieu dès cette fin de semaine : on parle là de dizaines, voire de centaines de patients qui pourraient être évacués de l’Ile de France vers d’autres hôpitaux […] du territoire national », a déclaré le ministre.

18h18 : En 24 heures, 286.000 Français ont reçu une injection de vaccin, « un record »
En tout, plus de 4 millions de personnes ont reçu une première injection et plus de deux millions de Français ont reçu une première injection. « Ce week-end et tout au long de la semaine prochaine, nous poursuivront nos efforts, en privilégiant les régions les plus touchées », affirme Véran.

18h16 : « Les variants sont devenus la norme en France », ils représentent deux tiers des contaminations en France

L’Italie et l’Allemagne connaissent une troisième vague, rappelle Olivier Véran. Le variant serait responsable de davantage de formes graves que le Covid classique.

18h12 : La situation en Ile de France est particulièrement inquiétante

Le taux d’incidence atteint 350 cas pour 100.000 habitants chaque semaine, et dépasse les 400 dans le Val-de-Marne et la Seine-Saint-Denis. Toutes les 12 minutes, un Francilien est admis en réanimation en Ile de France. « Si le rythme continue à être le même, nous dépasserons les 1.500 patients covid avant la fin du mois de mars en réanimation, ce qui correspond à un seuil critique », prévient Olivier Véran.

« Si l’épidémie se poursuit à ce niveau et à ce rythme […], alors nous prendrions toutes les mesures nécessaires » pour freiner les contaminations, a par ailleurs réaffirmé Olivier Véran.

18h09 : « La pression sanitaire atteint désormais des niveaux similaires à ceux que l’on constatait avant le pic de la deuxième vague », indique Olivier Véran
Le taux d’occupation dépasse 85 % des capacités de réanimation. Les patients Covid représentent 80 % des malades en réanimation. « Plus le virus circule, plus le nombre de cas graves augmente et plus la pression hospitalière se fait forte ».

18h07 : La situation est « tendue et inquiétante », alerte Olivier Véran

Le seuil des 4.000 malades du Covid-19 en réanimation a été de nouveau dépassé, a précisé le ministre. C’est une première depuis fin 2020.

L’épidémie ne progresse pas de la même manière partout en France. Trois régions sont particulièrement touchées par l’épidémie : les Hauts-de-France, l’Ile de France et la région PACA.

Bonjour à tous et bienvenue dans ce live. Comme chaque jeudi depuis quelques semaines, nous allons suivre ensemble le point d’Olivier Véran sur la situation épidémique en France, alors que des indicateurs sont au rouge dans certaines régions, comme l’Ile-de-France.