Google investit 25 millions de dollars pour l’indépendance financière des femmes

INEGALITES SALARIALES Des organismes qui promeuvent l’entreprenariat et l’indépendance financière des femmes seront financés à hauteur de 300.000 à 2 millions de dollars

20 Minutes avec agence

— 

Le siège de Google à Mountain View (illustration).
Le siège de Google à Mountain View (illustration). — Yichuan Cao/Sipa USA/SIPA

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes ce lundi, Google a annoncé le lancement du programme « Impact challenge pour les femmes et les filles » auquel le géant californien va consacrer 25 millions de dollars (environ 21 millions d’euros). L’entreprise souhaite identifier des « organisations qui œuvrent à la prospérité des femmes et des filles », a-t-elle indiqué sur le site dédié au projet, relayé par Presse-Citron.

Il peut aussi s’agir d’organisations caritatives développant l’esprit d’entreprenariat et l’indépendance financière ou luttant contre les « barrières systémiques qui empêchent l’égalité économique ». Les associations sélectionnées se verront attribuer un financement.

Aides financières et mentorat

La filiale d’Alphabet a ainsi prévu de contribuer à hauteur de 300.000 à 2 millions de dollars (entre 253.000 et 1,7 million d’euros) au fonctionnement de chacun des organismes choisis. La contribution de Google n’est cependant pas seulement d’ordre financier. Les lauréats retenus après l’appel à candidatures seront aussi soutenus via « du mentorat et […] un accompagnement de la part de Google », a expliqué l’entreprise.

La date limite de dépôt des candidatures a été fixée au 9 avril 2021 et les bénéficiaires seront annoncés à la fin de l’année. Les dossiers doivent être rédigés en anglais et doivent détailler les actions des organismes. Une pré-sélection sera effectuée et seules certains candidats participeront à la deuxième étape du processus. Le jury sera composé d’un « panel d’experts » et de « partenaires » de Google.

Un défi urgent

Les actions et projets des organismes candidats au programme seront scrutés de près. Les critères suivants seront particulièrement présents dans les esprits des jurés : impact, faisabilité, innovation et évolutivité.

Atteindre l’égalité entre les femmes et les hommes « est l’un des défis les plus urgents de notre société, et la crise du Covid-19 représente une menace supplémentaire pour l’avenir économique des femmes et des filles », a alerté Google.