Vaccination en Ile-de-France: Une opération exceptionnelle menée ce week-end dans 118 centres

EPIDEMIE Cette opération exceptionnelle est une réponse à la demande du Premier ministre Jean Castex d’accélérer fortement la campagne de vaccination

F.H.

— 

Un homme se faisant vacciner dans un centre du 5e arrondissement de Paris.
Un homme se faisant vacciner dans un centre du 5e arrondissement de Paris. — JEANNE ACCORSINI/SIPA

Cent dix-huit centres de vaccination​ mobilisés en Ile-de-France pour « une opération exceptionnelle » menée ce week-end. Le directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS), le préfet de police et le préfet de la région viennent d’annoncer cette opération pour ce samedi et ce dimanche, via un communiqué. Une réponse à la volonté d’accélérer fortement la campagne de vaccination annoncée par le Premier ministre Jean Castex, jeudi.

« Grâce à une allocation exceptionnelle de 51.000 doses de vaccins Pfizer, à la mobilisation de 105 centres de vaccination ambulatoires, et à l’ouverture exceptionnelle de 13 nouveaux centres dédiés, de nouvelles vaccinations vont pouvoir être organisées tout au long du week-end dans l’ensemble des départements de la région, avance le communiqué. Ces vaccinations vont concerner tous les publics éligibles au vaccin Pfizer, c’est-à-dire toutes les personnes de plus de 75 ans, ou toutes les personnes à très haut risque de forme grave de Covid-19​. »

Avec 51.000 doses, autant de Franciliens et Franciliennes vont pouvoir se faire vacciner par les professionnels de santé mobilisés mais aussi avec l’appui des pompiers des services départementaux d’incendie et de secours (Sdis) et de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP).

La mairie de Paris a lancé jeudi soir un appel aux volontaires

La répartition des plus de 11.000 doses attribuées à la Ville de Paris pour une opération massive de vaccination contre le Covid-19 samedi et dimanche est «une gageure», a de son côté souligné l'adjointe (EELV) en charge de la santé publique, Anne Souyris. Les vaccins supplémentaires annoncés jeudi soir par le gouvernement sont en cours de distribution dans les 20 centres parisiens «à peu près au prorata de la démographie, en particulier des personnes âgées, mais en tenant aussi compte des comorbidités et des personnels disponibles», a expliqué l'adjointe de la maire (PS) Anne Hidalgo.

La mairie de Paris a lancé jeudi soir un appel aux volontaires parmi ses salariés et auprès des médecins et infirmiers libéraux pour prendre en charge cette opération massive. Vendredi soir, 567 agents y avaient répondu, dont 300 seront mobilisés au cours du week-end.