Inégalités salariales : Attention à la valse des chiffres sur les réseaux sociaux

FAKE OFF Une publication partagée de manière virale sur Facebook ces derniers jours s’appuie sur des chiffres très approximatifs pour souligner les différences de revenus entre enseignants, sapeurs-pompiers, médecins et ministres

Charles Montmasson

— 

Tout le monde ne possède pas un hôtel rue de la Paix (illustration
Tout le monde ne possède pas un hôtel rue de la Paix (illustration — Jeff Blackler/Shutterst/SIPA
  • Pourquoi un ministre est-il mieux payé qu'un sapeur-pompier professionnel ? La question peut être posée, mais il vaut mieux avoir les bons chiffres pour comparer.
  • Sur Facebook, une publication de 2015, de nouveau partagée en masse cette semaine, dénonce les inégalités de salaires.
  • Problème : la plupart des chiffres ne correspondent pas à la réalité, d'autant plus que la publication a six ans et que les revenus ont évolué depuis.

« Instituteur : 1.600 euros pour préparer à la vie […]. Ministre : 30.000 euros pour nous pourrir la vie. » Le ton est donné, pas de cadeaux à ceux qui « nous coûtent très cher ». Sur Facebook, cette publication a été vue des milliers fois au cours des derniers jours. Le post, initialement publié en 2015, passe aussi en revue la rémunération des pompiers, des médecins et des sénateurs.

Une publication de 2015, de nouveau partagée.
Une publication de 2015, de nouveau partagée. - Capture Facebook

Au-delà des salaires, le document compare le nombre de parlementaires élus à l’Assemblée nationale et au Sénat à celui des membres du Congrès américain : « Si nous faisions comme les Etats-Unis, nous n’aurions que 17 sénateurs et seulement 73 députés. »

FAKE OFF

Partagé aujourd’hui sur les réseaux sociaux sans aucun élément de contexte, ce texte contient des données qui étaient déjà erronées au moment de sa publication.

En 2015, un professeur des écoles, enseignant du premier degré, gagnait environ 2.100 euros brut au moment de sa titularisation, selon les grilles salariales et indiciaires publiée à l’époque par le syndicat Snuipp-FSU. En 2020, le salaire d’un professeur des écoles nouvellement titularisé était de 2.067 euros brut. Des montants éloignés du salaire de 1.500 euros mentionné sur le document.

Pompiers, médecins…

Combien gagne un sapeur-pompier professionnel ? Pour les grades les moins élevés, entre 1.550 euros et 2.350 euros brut par mois en 2020, sans compter les primes et indemnités, indique le site spécialisé Emploi-collectivites.fr. La publication Facebook donne, elle, un chiffre de 1.800 euros.

En ce qui concerne les médecins, leur salaire correspond partiellement à ce qu’affirme le post – qui l’évalue à 5.000 euros par mois. A l’hôpital public, un médecin titularisé commence à 4.411 euros brut par mois. Après vingt ans de carrière, il perçoit 7.183 euros. C’est sans compter une possible activité privée complémentaire. Quant aux praticiens libéraux, leurs rémunérations sont très variables. Le revenu moyen d’un généraliste était estimé par le ministère de la Santé à 6.775 euros net en 2015.

Les revenus des sénateurs surestimés

Les sénateurs gagnent-ils réellement 19.000 euros, comme il est prétendu ? En réalité, L’indemnité parlementaire s’élève à 7.239,91 euros brut, indique le Sénat. Une somme qui peut être complétée par une « indemnité de fonction » d’environ 2.000 euros pour les sénateurs à la tête de groupes politiques ou de commissions, par exemple, ou de 7.200 euros pour le seul président de la Chambre haute.

Par ailleurs, 5.900 euros sont avancés tous les mois à chaque sénateur en prévision de leurs frais, qui doivent correspondre à des justificatifs. Le solde est reversé au budget du Sénat, et non plus aux groupes politiques. Enfin, 8.402,85 euros sont alloués à chaque sénateur pour rémunérer jusqu’à cinq collaborateurs.

Le salaire des ministres a été abaissé en 2012

Quant aux ministres, leur salaire a été réduit de 30 % en 2012, au début de la présidence Hollande, passant de 14.200 euros à 9.940 euros brut (et non pas 30.000 euros). Pour un secrétaire d’Etat, le revenu est passé de 13.490 euros à 9.443 euros. En 2019, le salaire était de 10.093 euros brut pour les ministres et 9.559 euros pour les secrétaires d’État. Le président de la République et le Premier ministre gagnaient, quant à eux, 15.140 euros brut mensuels.

Concernant la conclusion de la publication sur le nombre de parlementaires, rappelons que les Etats-Unis sont une fédération de 50 Etats qui disposent chacun d’un Congrès. Outre les 535 parlementaires qui siègent à Washington, le site américain spécialisé Ballotpedia dénombre environ  2.000 sénateurs et 5.400 représentants à l’échelle des Etats. Un nombre finalement supérieur à celui mentionné par le document viral, qui indique : « Si les Etats-unis faisaient comme nous, ils auraient 2.100 sénateurs et 3.462 députés. »