Coronavirus dans les Alpes-Maritimes : Taux d'incidence, hospitalisations, vaccinations... Où en est-on dans le département ?

COVID-19 En vingt-quatre heures, douze décès supplémentaires ont été enregistrés dans les hôpitaux du département

Elise Martin

— 

Un soignant avec un patient infecté par le Covid-19 dans une chambre de l'hôpital CHU Pasteur de Nice
Un soignant avec un patient infecté par le Covid-19 dans une chambre de l'hôpital CHU Pasteur de Nice — V. HACHE / AFP
  • Les taux d’incidence sont en légère baisse mais restent toujours trois fois supérieurs à la moyenne nationale.
  • Plus de 400 personnes supplémentaires ont reçu la première dose d’un vaccin depuis lundi.

À quelques jours du deuxième week-end confiné pour les 63 communes du littoral azuréen, 20 Minutes fait le point sur les dernières données liées au Covid-19.

Toujours la métropole la plus touchée de France

Avec un taux d’incidence qui s’élève à 563 cas positifs pour 100.000 habitants, les Alpes-Maritimes restent bien au-dessus de la moyenne nationale, qui est à 222. Une légère baisse par rapport aux chiffres du début de semaine (617).

Comme depuis plusieurs semaines, Nice reste la métropole où l’indicateur est le plus élevé avec 691 cas confirmés, devant Paris et ses 342 personnes testées positives pour 100.000 habitants.

Les hospitalisations en réanimation en hausse

En vingt-quatre heures, 67 nouveaux patients Covid-19 ont été hospitalisés dans les Alpes-Maritimes, c’est neuf personnes de moins que mardi. Au total, 731 patients sont actuellement hospitalisés pour le coronavirus dans le département.

Si les hospitalisations conventionnelles sont moins importantes ces derniers jours, les hospitalisations en réanimation continuent d’augmenter. Au cours des dernières vingt-quatre heures, 23 nouveaux patients ont été admis dans ces services, ce qui porte à 123 le nombre total de personnes en réanimation, soins intensifs ou unité de surveillance continue. Le taux d’occupation des lits est à 85,7 %, c’est quatre points de moins que lundi.

Même si le nombre de décès diminue, il reste élevé. Depuis mardi soir, douze personnes sont décédées à l’hôpital. Depuis le début de la crise, 1.088 patients ont succombé au coronavirus dans les Alpes-Maritimes.

Presque 60.000 personnes vaccinées

Lundi, la préfecture des Alpes-Maritimes affirmait être passée à l’étape « accélération de la vaccination » comme « solution pour sortir de la crise ». Benoît Huber, chef de cabinet, assurait que l’objectif était d’avoir vacciné toutes les personnes de plus de 75 ans, soit 135.000 personnes, d’ici la fin du mois de mars. En début de semaine, 58.027 premières doses d’un vaccin (Pfizer ou Moderna) avaient été injectées. Ce mercredi soir, 447 Maralpins supplémentaires l’avaient reçue.

Les médecins généralistes commencent à disposer des vaccins AstraZeneca dont les éventuels effets secondaires peuvent être traités par du paracétamol, a précisé lundi le professeur Milou-Daniel Drici, responsable du laboratoire de pharmacologie et toxicologie au CHU de Nice.