Coronavirus dans l'Hérault : Après un carnaval dans un village, le taux d'incidence du Covid-19 explose

EPIDEMIE Une trentaine de PV avaient été dressée ce jour-là

N.B.

— 

Une voiture de gendarmerie. (illustration).
Une voiture de gendarmerie. (illustration). — GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Jacques Witkowski, le préfet de l'Hérault,​ était furax, mardi, en marge d’une conférence de presse organisée par la ville de Montpellier (Hérault) : à Cournonterral, un village de la métropole, les cas de Covid-19 explosent.

« On avait un taux d’incidence de 200 [pour 100.000 habitants], il est passé à 704, aujourd’hui [mardi]. Continuez comme ça, on va s’en sortir, c’est sûr, a grondé le représentant de l’Etat, rapporte Midi Libre.Vive le carnaval ! »

Trente-deux PV

Le 17 février dernier, une centaine de personnes s’étaient rassemblées pour célébrer la fête des Pailhasses, à Cournonterral. Au cours de cette tradition, strictement réservée aux habitants du village, les participants se pourchassent afin de s’enduire de lie de vin.

La fête avait été interdite par la préfecture, en raison des mesures sanitaires contre le Covid-19. A 20 Minutes, la préfecture de l’Hérault a confirmé que les forces de l’ordre avaient dressé 32 PV ce jour-là.

L’Hérault ne fait pas partie des départements placés sous surveillance. Mais depuis quelques jours, l’inquiétude grandit. Les forces de l’ordre ont mis fin à plusieurs fêtes et rassemblements. Et à Lunel, le taux d’incidence a doublé en une semaine.