Coronavirus en Normandie : Les patrons de discothèques vont offrir leur stock de boissons aux étudiants

SOLIDARITE Le don aura lieu le 15 mars prochain, date anniversaire de la fermeture des boîtes de nuit

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'une soirée en discothèque.
Illustration d'une soirée en discothèque. — 453169 / Pixabay

Voilà presque un an que les discothèques sont fermées, à cause de l’épidémie de Covid-19. En Normandie, les patrons de discothèques ont décidé, ce samedi, qu’ils allaient faire un don de leur stock de boissons périssables aux étudiants touchés par la précarité.

Un don qui concerne uniquement les boissons non-alcoolisées, rapporte Ouest-France. Pas moins de 500 litres doivent être remis à remis à la Fédération des campus de Basse-Normandie le 15 mars prochain, date anniversaire de la fermeture des établissements.

Plusieurs revendications

Un geste solidaire de la part des membres du Groupement des discothèques de Normandie, qui veulent également faire entendre leurs revendications. « Nous souhaitons avant tout alerter le gouvernement sur la détresse psychologique de certains de nos collègues. Il faut leur apporter un soutien moral, nous avons peur pour eux ! », assure un de leurs représentants, Bruno Lemeray. Le collectif aimerait que les montants et conditions d’attribution des aides mensuelles du fonds de solidarité soient révisés. Il demande également à ce que le remboursement des prêts garantis par l’État soit rallongé d’un an.

En plus de ces demandes, les membres du collectif regrettent l’organisation de fêtes clandestines dans des bars ou restaurants : « Certains établissements ont pu faire notre travail à notre place, en toute impunité ». Bruno Lemeray comprend bien qu’il n’est pas possible de rouvrir mais demande « juste les moyens de survivre ».