Couvre-feu pour toute l'île de La Réunion de 22 heures à 5 heures dès ce mardi

EPIDEMIE Sept communes sont déjà concernées par le couvre-feu depuis le 12 février 

20 Minutes avec AFP

— 

Les gendarmes contrôlent des automobilistes à Saint-Paul, sur l'île de la Réunion (illustration)
Les gendarmes contrôlent des automobilistes à Saint-Paul, sur l'île de la Réunion (illustration) — Richard BOUHET / AFP

Instauré jusqu’ici dans sept communes, le couvre-feu de 22 heures à 5 heures a été élargi à toute l’île de la Réunion, en raison de la hausse du taux d’incidence du coronavirus sur cette île de l’Océan indien, a annoncé la préfecture, ce mardi.

« Le couvre-feu à 22 heures permet de préserver le quotidien des Réunionnaises et des Réunionnais, tout en évitant les brassages de populations en soirée. Cette mesure vise à limiter les déplacements de population entre les communes et les moments de convivialité nocturnes, peu propices au respect des gestes barrière », a indiqué la préfecture mardi dans un communiqué.

Un taux d’incidence proche de 100

La mesure est instaurée pour une durée de quinze jours afin de freiner la circulation virale. « Le taux d’incidence est désormais très proche de 100 pour 100.000 habitants », selon le texte. Le couvre-feu mis en place à compter du 12 février sur quatre communes du département avait déjà été étendu par la préfecture à trois communes supplémentaires jeudi soir.

Le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, avait demandé au préfet lundi sur Twitter de lui « faire des propositions pour renforcer la protection des Réunionnaises et des Réunionnais face à la circulation du Covid-19 ».