Coronavirus en Haute-Garonne : Une vaste opération de dépistage lancée dans les stations de ski

SANTE Les tests antigéniques se feront sans rendez-vous sur des sites temporaires

N.S.

— 

Faute de remontées mécaniques, on peut faire de la luge ou du dépistage dans les stations de ski de Haute-Garonne. Illustration.
Faute de remontées mécaniques, on peut faire de la luge ou du dépistage dans les stations de ski de Haute-Garonne. Illustration. — Quentin Top / Sipa

Certes, les remontées mécaniques sont fermées dans les quatre stations de ski de Haute-Garonne, comme ailleurs en France. Mais des sites temporaires de dépistage du Covid-19 seront ouverts mercredi et jeudi, comme l’annoncent le préfet et l’Agence régionale de santé Occitanie (ARS). « L’affluence actuelle relevée dans les stations de ski est propice à une action de dépistage collectif », explique un communiqué commun.

Des résultats en trente minutes

Faute de ski alpin, de nombreux vacanciers ont en effet décidé de partir humer le bon air et de profiter du temps printanier dans les Pyrénées. Les équipes de l’ARS et du Sdis 31 proposeront des tests antigéniques, moins fiables que les tests PCR mais aux résultats plus rapides, « en trente minutes directement sur site, avec un accompagnement spécifique pour chaque personne dépistée selon son résultat positif ou négatif ».

Dans le détail, des sites temporaires, avec accès gratuit et sans rendez-vous, seront installés mercredi de 10 heures à 16 heures à Peyragudes et au Mourtis, puis jeudi de 14 heures à 16 heures à Bourg-d’Oueil. A Superbagnères, jeudi de 10 heures à midi, un accueil à la station « permettra la sensibilisation et l’orientation du public vers les lieux de dépistage locaux de Bagnères-de-Luchon ».