Un nouveau site pour aider les victimes de violences jusqu'à l'indemnisation

ACCOMPAGNEMENT Chaque année, 300.000 victimes de crimes ou délits se déclarent à la fédération France Victimes

J.-L.D. avec AFP

— 

Un nouveau site pour aider les victimes de violences jusqu'à l'indemnisation (Illustration)
Un nouveau site pour aider les victimes de violences jusqu'à l'indemnisation (Illustration) — A. Gelebart; / 20 Minutes / Illustration

Un nouveau site Internet, parcours-victimes.fr​, a été lancé ce lundi pour aider les victimes de violences, adultes comme mineures, à « briser le silence » et à être mieux accompagnées, « des faits jusqu’à l’indemnisation ».

Il mettra à leur disposition « une écoute » et des conseils et ressources « pour se mettre en sécurité, préparer les échéances judiciaires, être indemnisées et se reconstruire », expliquent ses promoteurs, l’association France Victimes et le Fonds de garantie des victimes (FGV).

Méconnaissance de la part des victimes

« Cette nouvelle plate-forme vise à combler un vide : avant, les victimes de violences devaient aller voir des associations pour être aidées, maintenant elles pourront le faire directement sur le site », a expliqué Jérôme Bertin, directeur général de la fédération France Victimes, qui aide chaque année 300.000 victimes de crimes ou délits.

« Trop peu de gens savent qu’ils peuvent être indemnisés, et pas seulement après des actes de terrorisme, mais aussi après des violences ou des escroqueries », précise de son côté Julien Rencki, directeur général du FGV, qui a, au nom de cette mission de service public, pris en charge plus de 100.000 victimes et versé plus de 600 millions d’euros d’indemnités en 2019.