Coronavirus à Lyon : Les restaurants autorisés à reprendre du service… uniquement pour les salariés du BTP

DEROGATION La préfecture du Rhône a autorisé certains restaurants à rouvrir leurs portes pour accueillir, le midi, les ouvriers des chantiers

C.G.

— 

Illustration d'un "Bouchon", restaurant lyonnais. 
CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES
Illustration d'un "Bouchon", restaurant lyonnais. CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES — C. VILLEMAIN/20 MINUTES

Dans le Rhône, comme dans d’autres départements français, certains restaurants sont autorisés à rouvrir leurs portes pour accueillir quelques clients : les ouvriers des chantiers uniquement. Et cela pendant la pause déjeuner. Un accord a été passé entre la préfecture du Rhône, la fédération du BTP et l’UMIH (union des métiers et des industries de l’hôtellerie) pour éviter que les salariés n’effectuent leur pause déjeuner dehors, dans le froid ou parfois sous la pluie.

Cela concerne plus de 52.000 salariés selon la fédération départementale du bâtiment et des travaux publics, précisant que les besoins sont plus prégnants dans les zones rurales.

Des salariés qui doivent présenter une carte

Pour avoir l’autorisation d’ouvrir, les restaurants ont dû signer une convention temporaire avec les entreprises concernées. Les règles seront toutefois strictes : pas plus de quatre personnes de la même entreprise à table et une distance de deux mètres entre chaque chaise. Les salariés devront également présenter une carte d’identification attestant qu’ils travaillent bien dans le secteur du bâtiment ou des travaux publics afin d’éviter tout abus.

Le grand public n’est donc pas concerné par cette réouverture partielle des restaurants, qui conserveront toutefois le bénéfice des aides gouvernementales, comme le ministère de l’Economie l’avait assuré.