« Ne sortez sous aucun prétexte »… Une partie des routes de Bretagne impraticables à cause du verglas

METEO De nombreux accidents sont à déplorer ce vendredi notamment dans le Morbihan et les Côtes d’Armor

Camille Allain
— 
Le réseau routier secondaire était impraticable ce vendredi dans une partie de la Bretagne. Ici près de Rennes.
Le réseau routier secondaire était impraticable ce vendredi dans une partie de la Bretagne. Ici près de Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Après la neige, le verglas. Ce vendredi, de nombreuses routes bretonnes se sont transformées en patinoire en raison du verglas. Les préfectures des Côtes d’Armor et du Morbihan, les deux départements les plus touchés par cet épisode, ont fait savoir que leur réseau secondaire était « impraticable » ce vendredi. Elles exhortent la population à ne pas prendre la voiture ce vendredi. « Ne prenez aucun risque, ne sortez sous aucun prétexte, restez chez vous et reportez tous vos déplacements ce matin », prévient le préfet des Côtes d’Armor, qui évoque « des pluies verglaçantes avec une forte intensité » survenues dans la nuit.

De nombreux accrochages ont été constatés sur le réseau secondaire. Dans le Morbihan, certaines saleuses sont restées bloquées en raison des chaussées glissantes. Le salage n’est pas efficace quand les revêtements sont déjà glacés. « Il s’agit de pluies surfondues, c’est-à-dire de pluies dont les gouttes à températures négatives se congèlent instantanément au contact du sol », prévient la préfecture du Morbihan. Une vingtaine d’accidents matériels avaient déjà été enregistrés ce vendredi matin à 7 h 30 dans le département. Les gendarmes costarmoricains ont quant à eux enregistré 550 appels liés aux intempéries, donnant lieu à 99 interventions ce matin. «Aucun accident grave n'est à déplorer», a précisé le préfet de région Emmanuel Berthier. 

Depuis 21 h 30 jeudi, la circulation des poids lourds de plus de 7,5 tonnes est interdite sur la N12 et la N164 essentiellement dans les Côtes d’Armor, jusqu’à nouvel ordre. Plusieurs dizaines de véhicules y seraient actuellement bloquées. D'après Météo Bretagne, il faut remonter à 1987 pour trouver trace d'un tel épisode dans la région. 

Quatre zones de stockage obligatoire ont été mises en place. L’épisode de verglas ne concerne pas que la Bretagne. Au total, une quarantaine de départements étaient en vigilance neige et verglas dont trois en vigilance rouge : les Deux-Sèvres, l’Indre et la Vienne. En Bretagne, cet épisode pourrait se poursuivre jusqu'à samedi matin en raison du maintien de températures négatives la nuit prochaine.