Toulouse : Les squatteurs de la maison de Roland ont quitté les lieux

EPILOGUE Squattée depuis septembre dernier, la maison d’un octogénaire toulousain a été libérée ce jeudi en début de soirée. L’affaire avait eu un retentissement national

N.S.

— 

La maison d'un octogénaire toulousain était squattée depuis septembre dernier.
La maison d'un octogénaire toulousain était squattée depuis septembre dernier. — Frédéric Scheiber / Sipa

Depuis sa révélation, ce week-end, l’affaire a agité l’opinion et déclenché des réactions médiatiques et politiques bien au-delà de Toulouse. Elle a sans doute trouvé son épilogue ce jeudi en début de soirée :  les squatteurs qui occupaient la maison d’un octogénaire depuis septembre dernier dans le nord de la ville, ont quitté les lieux. Roland, 88 ans, va donc récupérer son bien qu’il compte vendre pour rejoindre son épouse dans un Ehpad du Tarn.

Cette évacuation a été confirmée de source policière. Selon 100% Radio, elle est le fruit de négociations avec des jeunes du quartier.

L’avenue de Fronton était le théâtre d’une agitation inhabituelle ces derniers jours, avec des manifestations favorables au propriétaire, et d’autres en soutien des squatteurs, qui ne pouvaient être légalement expulsés avant le terme de la trêve hivernale, reportée de fin mars au 1er juin.