Coronavirus : Allez-vous arrêter de porter vos masques artisanaux pour suivre les recommandations ?

VOUS TEMOIGNEZ Désormais, seuls les masques de catégorie 1 sont recommandés, ce qui exclut les masques faits maison et certains masques en tissu

L.M
— 
Une femme qui porte un masque.
Une femme qui porte un masque. — Unsplash

C’est l’un des symboles de 2020. Le masque fait maison, avec les moyens du bord, en quelques coups de ciseaux, avec ou sans machine à coudre, lorsque aucun masque médical n’était disponible. Avec le temps, les masques homologués sont arrivés mais le pli était pris, teinté de mode et de fantaisie. Les masques artisanaux sont devenus l’accessoire indispensable au quotidien pour aller au travail ou bien faire ses courses. Des plus sobres aux plus colorés, il y en avait pour tous les goûts. Sauf qu’avec l’apparition des variants du Covid-19, de nouvelles recommandations ont vu le jour. Désormais, le gouvernement demande « de ne plus utiliser de masque artisanal ».

Depuis mi-janvier, ils sont jugés insuffisamment filtrants face à l’apparition de nouveaux variants plus contagieux du coronavirus. « Le HCSP (Haut conseil de la santé publique) recommande aux Français, et c’est la recommandation que je leur fais également, de ne plus utiliser le masque artisanal qu’on a fabriqué chez soi », déclarait Olivier Véran, le jeudi 21 janvier sur TF1. Entre-temps, l’Allemagne et l’Autriche ont imposé les masques médicaux (chirurgicaux ou FFP2) dans les commerces et les transports.

En France, depuis le lundi 8 février, tous les élèves du primaire au lycée doivent porter un masque homologué de catégorie 1. On ne sait pas encore, si cette pratique va véritablement s’étendre en dehors des espaces scolaires.

Allez-vous arrêter de porter vos masques artisanaux ? Ou avez-vous décidé de continuer ? Pourquoi ce choix ? Avez-vous compris cette nouvelle recommandation du gouvernement ? Vos employeurs ont-ils prévu de vous fournir d’autres types de masques ? Expliquez-nous dans le formulaire ci-dessous.