Coronavirus : Castex invite à « la plus grande prudence » durant les vacances d’hiver

PANDEMIE Revivez avec nous le point hebdomadaire du gouvernement sur l'évolution de l'épidémie de coronavirus en France

Lucie Bras
— 
Jean Castex, le 4 février 2021.
Jean Castex, le 4 février 2021. — AFP

L’ESSENTIEL

  • Avec 23.000 et 26.000 nouveaux cas comptabilisés mardi et mercredi, la circulation du virus ne faiblit toujours pas en France, mais se maintient sur un plateau élevé. La situation reste tendue dans les hôpitaux.
  • Un Conseil de défense sanitaire a eu lieu mercredi à l’Elysée, mais aucune grosse mesure ne devrait être annoncée ce jeudi, alors que les vacances scolaires débutent ce week-end dans certaines académies.
  • Autre sujet d’inquiétude, la prévalence du variant anglais, qui représente désormais 14 % des cas positifs, soit 11 points de plus que la semaine dernière. Les variants britannique et sud-africain sont surveillés de très près car ils font craindre une nouvelle explosion de l’épidémie.

A LIRE AUSSI

VIDEO

Libérer les vaccins anti-Covid de leur brevet permettrait-il de démultiplier les capacités de production?
Libérer les vaccins anti-Covid de leur brevet permettrait-il de démultiplier les capacités de production? - Top Photo/Sipa USA/SIPA

 

C’est la fin de la prise de parole des membres du gouvernement, et par conséquent, la fin de ce live. On se quitte donc pour ce soir, bonne soirée à tous !

19h14 : « Pas de perspective à court terme » pour la réouverture des lieux culturels, rappelle Castex

« Le mois de février est définitivement compromis. (…) La ministre de la Culture Roselyne Bachelot travaille avec les acteurs du monde culturel pour établir une distinction entre les lieux culturels dits circulants (musées) et les autres (théâtres et cinémas). Dans la situation dans laquelle nous sommes, il n’est pas raisonnable d’annoncer une date de réouverture », conclut-il.

18h56 : « Nous avons choisi de ne pas limiter les déplacements entre régions », affirme Jean Castex, qui invite à « la plus grande prudence » durant les vacances d’hiver

Avant les vacances scolaires, Castex appelle les Français à la responsabilité contre la pandémie. « Il faut tenir ensemble. »

18h54 : « Jamais la solidarité nationale envers tous nos concitoyens dans la souffrance matérielle et humaine n’a pris autant son sens », rappelle Jean Castex

18h58 : « Un commando vaccin qui réunit des experts du privé et du public est en contact permanent avec tous les acteurs de la production pour produire plus et plus vite », ajoute la ministre

18h48 : « Nous travaillons étroitement avec les laboratoires et les industriels pour les aider à améliorer leur capacité de production » de vaccin, rappelle Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l’industrie

18h43 : « Je demande à chaque entreprise de se mobiliser sans délai », explique Elisabeth Borne

La ministre recommande de réduire la part des salariés qui ne télétravaillent pas du tout, et qui représentent un tiers des salariés qui pourraient pourtant télétravailler. « Les salariés qui télétravaillent déjà doivent faire un jour en plus », ajoute la ministre, qui rappelle que « chaque jour compte ». Le relâchement s’observe particulièrement dans le secteur de la banque, de l’assurance, de l’informatique, de la communication et des activités juridiques. Ces branches sont convoquées au ministère en début de semaine prochaine.

18h41 : « Le recours au télétravail s’érode depuis le mois de novembre », constate Elisabeth Borne, ministre du Travail

18h38 : Depuis lundi, 729 passagers au départ n’ont pas été autorisés à prendre leur avion car ils n’ont pas pu justifier de « motif impérieux ». 41 passagers arrivant en France n’ont pas été autorisés à arriver en France pour des raisons similaires, indique Gérald Darmanin.

18h26 : Depuis le début du couvre-feu, près d'1,9 million de contrôles ont eu lieu et 177.000 amendes ont été notifiées, annonce Gérald Darmanin
Les contrôles ont augmenté de 39 %, les verbalisations de 53 % depuis le week-end dernier.

18h33 : Quatre cas de variants d’origine brésilienne ont été diagnostiqués sur le territoire français

En cas de détection d’un variant après un test PCR, le patient est contacté par des professionnels formés à ces cas, rappelle le ministre. « Nous ne céderons aucune once de terrain à ces variants », martèle le ministre de la Santé.

18h30 : La minute stats

Quatre tests PCR sont réalisés chaque seconde en France, explique Véran. De quoi briller à la machine à café demain matin. Sauf si vous êtes aussi en télétravail.

18h26 : La Haute Autorité de santé doit donner son avis sur les tests salivaires d’ici 10 jours, annonce Olivier Véran
Les enfants et les personnes qui ne supportent pas les tests naso-pharyngés seront prioritaires.

18h24 : L’objectif de 4 millions de personnes ayant reçu leur première injection sera atteint d’ici la fin du mois de février grâce au vaccin AstraZeneca

18h22 : 1,7 million de rendez-vous supplémentaires vont être ajoutés pour des premières injections dans les prochaines semaines, annonce le Premier ministre

500.000 nouveaux rendez-vous seront disponibles dès demain.

18h19 : « Nous ne ferons pas le choix » d’espacer les doses de vaccinations à plus de quatre semaines, a réaffirmé Jean Castex, s’opposant ainsi au choix de certains pays comme le Royaume-Uni

Le gouvernement veut renforcer la vaccination de trois catégories de Français : les personnes de plus de 75 ans, les personnes atteintes d’une pathologie grave et les soignants. « La campagne de vaccination suit un rythme soutenu », rappelle-t-il. « La France et l’Europe agissent pour sécuriser notre approvisionnement en vaccins ».

18h13 : Le Premier ministre invite les salariés à télétravailler plus

Le télétravail est « un levier très puissant, que nous n’utilisons pas assez », estime-t-il, se désolant que le recours à cette mesure soit de moins en moins utilisé.

18h08 : « La situation ne justifie pas à ce jour un nouveau confinement »

Les mesures restrictives seront en revanche maintenues, affirme le chef du gouvernement. « L’heure n’est pas au relâchement de nos efforts, mais au respect des règles », ajoute-t-il avant de revenir sur les nouvelles restrictions annoncées vendredi dernier.

L’exécutif n’hésitera « pas à prendre (ses) responsabilités » en cas de « dégradation forte et rapide » des indicateurs sanitaires en raison de l’épidémie de Covid-19, a-t-il prévenu.

18h05 : « Moins que jamais nous ne devons baisser la garde. Nous faisons face à l’apparition d’un nouveau risque, avec les variants anglais, sud-africains et brésiliens »

Ils représentent 14 % des nouvelles contaminations, rappelle le Premier ministre.

18h03 : « Nos chiffres sont certes élevés, mais ils sont relativement stables », estime le Premier ministre

Des chiffres qui s’expliquent par la stratégie graduée du gouvernement, rappelle Castex. « Le niveau d’activité s’établit à 4 % sous la normale », indique-t-il. Un ralentissement économique moins marqué que dans d’autres pays européens.

18h02 : Chaque jour, la France enregistre une moyenne de 20.000 nouvelles contaminations et 1.600 hospitalisations, des chiffres « très élevés », prévient Castex, pour qui la situation est « préoccupante »

17h30 : A Mayotte, le gouvernement décide un reconfinement d’au moins trois semaines, annonce Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer

Le département connaît une forte progression de l’épidémie de Covid-19 et fait face à l’apparition de variants britanniques et sud-africain.

« Depuis le 1er février, trois communes (Bouéni, Pamandzi et Dzaoudzi Labattoir) étaient confinées du fait de l’observation de taux d’incidence particulièrement élevés (…). Afin de limiter la forte circulation du virus, il a été décidé d’étendre le confinement à l’ensemble du territoire mahorais à compter du vendredi 5 février, 18 heures (heure de Mayotte), pour une durée de trois semaines », indique un communiqué du ministère.

17h24 : Libéré des brevets, le vaccin peut-il devenir un « bien commun pour l’humanité » ?

La libération des vaccins anti-Covid de leur brevet est réclamée dans le monde entier, mais également par une partie de la classe politique française. Pourtant, cette mesure ne serait pas forcément une solution pour permettre un accès égal de tous au vaccin. Pourquoi ? Anissa Boumediene vous explique.

 

17h10 : La Nouvelle-Aquitaine publie un protocole pour rouvrir ses lieux culturels

Des critères de jauge, de distanciation physique, d’assainissement des salles, ou encore la mobilisation de technologies UV sont envisagées.

 

17 heures : Un avant-goût de l’allocution, avec Gabriel Attal

Le porte-parole du gouvernement a assuré mercredi que le « confinement n’est pas une fatalité » mais a appelé à une « vigilance accrue » durant les vacances scolaires, qui commencent ce week-end pour un tiers de la France (zone A), « un contexte où il peut y avoir des retrouvailles en famille », prévient-il. Attal décrit une situation stable en France, sans « explosion », mais également sans « accalmie ».

Bonjour à tous et bienvenue dans ce live. Aujourd’hui, nous allons suivre le point hebdomadaire du gouvernement sur la lutte contre l’épidémie. En guest ce jeudi : le Premier ministre Jean Castex et son ministre de la Santé Olivier Véran. Vigilance pendant les vacances et point sur le freinage de l’épidémie devraient être au menu. C’est parti !