Coronavirus : Non, cette vidéo ne montre pas des enfants fuir la vaccination obligatoire

FAKE OFF Une vidéo filmée en 2019 au Nigeria est aujourd’hui associée à tort à la campagne de vaccination contre le Covid-19

A.O.
— 
La vidéo faussement associée à une campagne de vaccination forcée contre le Covid-19.
La vidéo faussement associée à une campagne de vaccination forcée contre le Covid-19. — capture d'écran/Twitter
  • Une vidéo relayée sur les réseaux sociaux montre des écoliers, visiblement paniqués, fuir en courant (voire en sautant du premier étage) leur établissement.
  • Ils chercheraient ainsi, selon la légende associée à la séquence, à échapper à la vaccination contre le Covid-19.
  • Ces images filmées au Nigeria n’ont pourtant rien à voir avec la pandémie, puisqu’elles remontent à 2019.

Une foule qui s’enfuit à toute vitesse d’un bâtiment, les membres d’un petit groupe qui saute tour à tour du premier étage pour s’en échapper, le tout au milieu de cris de panique : cette scène saisissante relayée sur les réseaux sociaux, montrerait, à en croire sa légende, « des enfants fuyant la vaccination forcée » en « Afrique ».

Pourtant, une recherche inversée d’images permet de constater que la vidéo originale était visible en ligne bien avant la pandémie de coronavirus : on la retrouvait sur Facebook dès mai 2019. Elle a été tournée au Nigeria.

FAKE OFF

La même séquence y était alors présentée sous le titre suivant : « Un élève de SS2 de l’école secondaire CSS Oroworokwu, à Port Harcourt, a amené des armes à feu et des grenades lacrymogènes pour une bagarre entre élèves de SS2 et de SS3. Alors qu’il les montrait à ses camarades, il a fait exploser l’une des grenades sans le savoir et c’est devenu le chaos !! »

Une recherche avec le nom de l’établissement permet de confirmer, à la vue des photos et des différents articles de presse publiés à l’époque, qu’il se trouve au Nigeria et qu’un tel incident y a bien eu lieu au printemps 2019, comme le rapportait notamment BBC Pidgin – même si la vidéo connaît aujourd’hui un regain de viralité à la faveur de son association trompeuse avec le Covid-19, observé notamment par nos confrères des Observateurs de France 24.

Enfin, comme le précise AfricaCheck, le Nigeria, en attente des vaccins Pfizer, n’a pas encore commencé sa campagne de vaccination contre le Covid-19 à ce jour.