Coronavirus en Bretagne : Un nombre record d’hospitalisations dans la région

EPIDEMIE Si le taux d’incidence progresse légèrement, le nombre de clusters explose en revanche en Bretagne

Jérôme Gicquel
— 
L'une des entrées du CHU Pontchaillou à Rennes. Ici le 13 mars 2020 lors de l'épidémie de coronavirus.
L'une des entrées du CHU Pontchaillou à Rennes. Ici le 13 mars 2020 lors de l'épidémie de coronavirus. — C. Allain / 20 Minutes

Si les indicateurs étaient relativement stables en janvier, la situation sanitaire commence à sérieusement se dégrader ces derniers jours en Bretagne. Au cours des dernières 48 heures, 1.200 nouveaux cas positifs au Covid-19 ont ainsi été enregistrés dans la région, selon le dernier bilan de l’Agence régionale de santé. Comparé au reste de la France, le taux d’incidence reste toujours assez bas avec 106,7 cas pour 100.000 habitants mais il augmente de jour en jour.

C’est surtout le nombre de clusters qui explose en Bretagne avec 28 nouveaux foyers épidémiques identifiés dans la région, portant le nombre à 128 au total. Plus de la moitié sont situés en Ille-et-Vilaine, avec notamment 21 clusters dans des Ehpads et 18 dans des établissements de santé. Le milieu scolaire est également touché avec cinq établissements et dix-neuf classes qui sont fermés dans la région.

Vingt-sept nouveaux décès depuis le début de la semaine

La circulation du virus restant toujours très active, les hôpitaux de la région se retrouvent sous tension. Jamais le nombre de personnes hospitalisées n’avait en effet été aussi haut depuis le début de la crise sanitaire dans la région avec 737 hospitalisations en cours (+24 en quarante-huit heures), dont 46 en service de réanimation.

Depuis le début de la semaine, 27 patients sont également décédés du coronavirus dans les établissements bretons. La Bretagne s’approche ainsi de la barre des 1.000 décès avec 943 décès liés au Covid-19 depuis le printemps.