Coronavirus à Nantes : Paridis, Océane, Pôle Sud... De nouveaux centres commerciaux doivent fermer

COMMERCES Après Beaulieu et Atlantis, d'autres galeries commerciales ferment leurs portes ce lundi soir

Julie Urbach

— 

Une entrée du centre commercial Paridis, à Nantes
Une entrée du centre commercial Paridis, à Nantes — J. Urbach/ 20 Minutes

La fermeture des centres commerciaux de plus de 20.000m2 a été décidée vendredi par le gouvernement pour éviter la foule. Force est de constater qu’elle provoque pour l’instant une certaine cacophonie dans la région nantaise. Ce lundi après-midi, la préfecture de Loire-Atlantique a publié sans explication une « mise à jour » de sa liste des centres commerciaux sommés de fermer leurs portes.

Les galeries marchandes Auchan de Saint-Sébastien et de Trignac sont cette fois concernées, tout comme Paridis à Nantes. Un peu plus tard dans l’après-midi, Pôle Sud à Basse-Goulaine, Océane et Atout-Sud à Rezé sont venus compléter la liste. Certains de ces centres étaient encore ouverts ce lundi, alors que la galerie du Sillon de Bretagne, pourtant non mentionnée par la préfecture, annonçait baisser le rideau elle aussi !

Beaulieu et Atlantis dans un premier temps

Dimanche, un communiqué de la préfecture annonçait pourtant que seuls deux centres étaient touchés par ces fermetures, à savoir Beaulieu à Nantes et Atlantis à Saint-Herblain. Dans ces galeries, seuls les hypermarchés et les pharmacies peuvent continuer à accueillir des clients.

Selon les termes du décret, sont concernés « les magasins de vente et centres commerciaux, comportant un ou plusieurs bâtiments dont la surface commerciale utile cumulée, calculée selon les conditions du décret, est supérieure ou égale à 20 000 mètres carrés ».